Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Je crains que le pire ne soit devant nous ! » : déclaration inquiétante de Jean-Yves Le Drian sur la guerre en Ukraine

Publié par Celine Spectra le 03 Mar 2022 à 12:03

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drain a été plutôt alarmiste ce jeudi matin sur France 2. En effet, il avoue avoir très peur qu’en réalité, le pire soit devant nous concernant la guerre en Ukraine. Découvrez ses propos dans la vidéo ci-dessous :

>> A lire aussi : Ukraine : Des milliers d’animaux abandonnés par les réfugiés ? 

Jean-Yves Le Drian alarmiste : « je crains que le pire ne soit devant nous ! »

Le ministre des Affaires étrangères affirme, en effet, qu’il est tout à fait possible que nous ayons à craindre une logique de siège. Comme il le confirme, pour l’heure, le désastre continue. Et l’agression ignoble du président Poutine se poursuit.

Il indique également que la France allait proposer ce jeudi 3 mars une résolution au Conseil de sécurité des Nations unies dans le but d’exiger immédiatement un cessez-le-feu en Ukraine.

Guerre ukrainienne : Jean-Yves Le Drian alarmiste : "je crains que le pire ne soit devant nous !"

>> A lire aussi : L’élection Présidentielle reportée à cause de la guerre en Ukraine ? 

Plus personne ne croit la parole de la Russie

Jean-Yves Le Drian assure, à juste raison, que le point de départ est le cessez-le-feu. En effet, pour lui, on ne négocie pas avec un pistolet sur la tempe. Il devient donc extrêmement important d’imposer un cessez-le-feu. C’est pourquoi, le gouvernement a souhaité proposer ce jour au Conseil de sécurité, avec le soutien de beaucoup de pays, d’imposer le cessez-le-feu humanitaire.

Pour Jean-Yves Le Drian, un fait est sûr ! Plus personne ne croit en la parole de la Russie. Mercredi, le ministre des Affaires étrangères a rappelé qu’à l’assemblée générale Nations Unies, il y avait seulement quatre pays comme notamment la Syrie et la Corée du Nord qui l’avaient soutenue lors du vote réclamant l’arrêt immédiat des combats.

>> A lire aussi : Guerre en Ukraine : Emmanuel Macron prend la parole ce mercredi à 20 heures 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.