Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Je ne veux plus entendre de question à ce sujet » : le tennisman Alexander Zverev s’exprime après son procès pour violences conjugales

Publié par Fanny Jacob le 09 Juin 2024 à 10:18
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo
Alexander Zverev (2)
La suite après cette publicité

Concurrent de Novak Djokovic, le tennisman Alexander Zverev a été interrogé par les médias à la suite de son procès pour violences conjugales, ce vendredi 7 juin 2024. Il s’exprime sèchement sur sa situation.

Pierre Palmade renvoyé en procès par le parquet de Melun Pierre Palmade renvoyé en procès : Cette grosse peine encourue par l’humoriste […] Pierre Palmade renvoyé en procès : Cette grosse peine encourue par l’humoriste

Alexander Zverev accusé de violences conjugales

La suite après cette publicité

Après les révélations de la chanteuse Cassie qui serait victime de violences conjugales, c’est une affaire similaire qui se clôture. Le sujet très tabou fait, qu’avec les réseaux sociaux et la parole qui se libère, il est de plus en plus abordé. Beaucoup de victimes osent enfin parler et attaquer leurs bourreaux.

Et ce fut le cas des victimes présumées de Stéphane Plaza, mais aussi des deux ex-compagnes du tennisman allemand Alexander Zverev, parfois appelé Sascha Zverev.

Joueur de tennis professionnel depuis 2013, le sportif de 27 ans atteint d’un diabète de type 1 fait beaucoup parler de lui en ce moment. Et c’est bien normal, jusqu’à ce vendredi 7 juin 2024, il était en procès pour violences conjugales.

La suite après cette publicité

Actuellement en couple avec l’actrice allemande Sophia Thomalla, Alexander Zverev a été visé par une accusation grave de son ex-compagne Olga Sharypova.

Cette dernière a témoigné dans le magazine Racquet en octobre 2020, puis chez Slate en août 2021, l’accusant de violences physiques et psychologiques.

« On a essayé de m’étrangler avec un oreiller, de me cogner la tête contre le mur et de me tordre les bras », avait-elle dit sur Instagram. Le sportif niait les faits reprochés.

La suite après cette publicité
Olga Sharypova Brenda Patea

Par la suite, en juillet 2023, il a également été accusé de violences envers son autre ex-compagne Brenda Patea, avec qui il a eu une petite fille. Il est condamné à 450 000 euros d’amende pour « coups et blessures ».

Il a fait appel et a donc été jugé en appel de mai à ce 7 juin 2024. Ce vendredi clôturait donc son procès pour violences envers Brenda Patea.

La suite après cette publicité

benoit paire shym instagram Shy’m : son ex, le tennisman Benoît Paire, lui laisse un message lourd de sens […] Shy’m : son ex, le tennisman Benoît Paire, lui laisse un message lourd de sens sur Instagram !

Le tennisman s’exprime à la fin de son procès

« Heureux » de la fin de ce jugement, le joueur a récemment été qualifié pour la finale de Roland-Garros. Auprès des médias, il n’a pas évoqué sa qualification, mais la fin de son procès, qu’il attendait avec impatience.

La suite après cette publicité

« Je suis heureux que ce soit terminé. Je n’ai rien d’autre à dire. Ça a duré quatre ans, alors je suis heureux que ce soit terminé », a-t-il déclaré, relaie RMC Sport.

Au cours de l’audience, Alexander Zverev et Brenda Patea « sont arrivés à la conclusion qu’ils souhaitaient résoudre pacifiquement ce conflit, également dans l’intérêt de leur enfant commun », explique Inga Wahlen, porte-parole du tribunal.

Alexander Zverev (2)
La suite après cette publicité

Le jugement s’est terminé avec un abandon du procès. 200 000 euros devront néanmoins être réglés par le joueur. Il n’a donc pas vraiment été jugé coupable ni jugé innocent. Toutefois, selon lui, l’issue du procès équivaudrait à le qualifier de « non coupable ».

« C’est ce que signifie ‘abandon de la procédure‘. C’est l’innocence. Ils ne vont pas abandonner la procédure si en fait vous êtes coupable. Je ne sais pas quelle traduction vous avez eue, mais c’est ce que ça veut dire », a-t-il déclaré en conférence de presse.

« Terminé. On change de sujet. Je ne veux plus jamais entendre la moindre question à ce sujet. Ça vaut pour tout le monde », a-t-il ajouté.

La suite après cette publicité

Camille Lellouche Camille Lellouche : ses déchirantes confidences sur les violences conjugales dont ell […] Camille Lellouche : ses déchirantes confidences sur les violences conjugales dont elle a été victime