Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Jean-Jacques Goldman : le chanteur victime d’un terrible drame

Publié par Mélanie le 10 Mar 2021 à 11:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une des personnalités préférées des Français, Jean-Jacques Goldman, gardait un grand secret sur sa participation aux Enfoirés. En effet, Michaël Youn a révélé que le chanteur avait été traumatisé par les retours sur la chanson de 2015.

La suite après cette publicité

A lire aussi : Bernard Tapie : ses dernières confidences terribles sur son cancer

La suite après cette vidéo

« Toute la vie » la chanson des Enfoirés qui ne passent pas

En 2015, comme chaque année, les Enfoirés sortent leur hymne annuel. « Toute la vie » était le morceau mis en avant par la troupe, écrit par Jean-Jacques Goldman mais ce dernier n’a pas eu l’effet escompter. En effet, la chanson met en scène une opposition générationnelle entre «jeunes» pas franchement optimistes et «vieux» bien installés. Tout au long d’un titre très pop, les deux groupes s’interpellent pour parler des travers de la société actuelle. Les jeunes accusent leurs aînés de leur laisser un monde dans une situation peu enviable. « Toute la vie » avait fait un tollé sur la toile. Qualifié d’anti-jeunes, de nombreux internautes accusaient Les Enfoirés d’être moralisateurs.

La suite après cette publicité

Face à cette polémique, Jean-Jacques Goldman avait pris la parole. C’est par le biais d’un communiqué publié sur son compte Twitter que l’artiste s’est exprimé : « C’est une chanson dans laquelle des adolescents reprochent aux générations qui les ont précédés l’état du monde qu’ils leur laissent : pollution, chômage, violence, dette, misère (c’est un sujet qui n’est pas si fréquent…). Les Enfoirés jouent le rôle des adultes qui leur répondent comme trop souvent : en se dédouanant et avec mauvaise foi, mais en espérant qu’ils feront mieux » , peut-on lire sur le message du chanteur de 63 ans. « Le fait que la jeunesse nous demande des comptes me semble la moindre des choses. Le fait que la chanson se termine en faisant confiance à l’avenir aussi » .

Un traumatisme pour Jean-Jacques Goldman

Ce dimanche 7 mars, Michaël Youn était l’invité de Bernard Montiel dans son émission Une heure avec sur RFM. Lors de cet entretien, le comédien et réalisateur en a profité pour revenir sur cette polémique. Ce dernier a confié que Jean-Jacques Goldman avait eu du mal à encaisser la nouvelle à l’époque. « Ça l’a traumatisé Jean-Jacques (…), il n’a pas compris ce qui s’est passé. Il disait Mais, j’ai juste voulu faire un dialogue entre des jeunes et des moins jeunes’  » , commence-t-il.

La suite après cette publicité

Pour Michaël Youn, c’était le début d’une nouvelle époque qui ne laisse plus rien passer : « On était au début du ‘De toute façon tu ne peux plus rien dire sans qu’il n’y ait pas des gens qui s’insurgent’. C’était les prémices de ‘Il y a toujours cinquante mecs qui ne sont pas d’accord, quoi que tu dises’. Et le pire, ce n’est pas que les gens ne sont pas d’accord avec toi, c’est que, quoi que tu penses, y compris quand tu penses de la m**de, dis-toi que tu as des gens qui sont d’accord avec toi. C’est ça qui est flippant en fait » , ajoute-t-il.

A lire aussi : Jean-Luc Lemoine : il dévoile les vraies raisons derrière son départ de TPMP

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.