Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Une jeune malienne nue « humiliée » par 3 personnes en France ? Cette vidéo fait scandale mais méfiez-vous

Publié par Justine le 10 Fév 2022 à 14:14
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une vidéo intitulée « humiliation d’une jeune Malienne dans une ville de France », circule massivement sur Whatsapp. On voit 3 personnes uriner sur une femme noire recroquevillée au sol. Bien que très choquante, cette vidéo est en réalité la performance d’une artiste. Explications.

La suite après cette publicité
Malienne se fait uriner dessus ?

« Piedra » / Regina José Galindo / 2013

>>> À lire aussi : Annonce de l’Elysée : un soldat de 24 ans perd la vie lors de l’opération Barkhane au Mali

La suite aprés cette video

Une Malienne humiliée en France ?

Une vidéo circule depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux et notamment Whatsapp. Intitulée « humiliation d’une Malienne en France », on voit une femme noire nue, qui se fait uriner dessus par 3 personnes devant des spectateurs impassibles. Fort heureusement, il s’agit en réalité d’une mise en scène réalisée en 2013 par une artiste guatémaltèque à l’université de Sao Paulo au Brésil, dévoile 20 Minutes.

La suite après cette publicité

Détournée, cette vidéo attise la colère, notamment en cette période où la France et le Mali connaissent de vives tensions. Pour rappel, l’ambassadeur français a été expulsé du Mali le 31 janvier dernier. Regina José Galindo a créé cette performance intitulée « Piedra » (« pierre ») pour se « concentrer sur la justice sociale et [et faire] des recherches sur la culture et la performance politiquement engagées ».

>>> À lire aussi : Choc ! Un candidat de Koh-Lanta 2022 mis en examen pour homicide involontaire

L’artiste explique sa performance

La suite après cette publicité

De fait, l’artiste sud-américaine s’est entièrement recouverte de charbon dans le but de devenir une pierre pour « ne pas ressentir les coups/l’humiliation/les regards lubriques/les corps au-dessus du mien/la haine ».

L’artiste faussement comparée à une Malienne dans la vidéo, se base sur la guerre civile survenue au Guatemala pendant 30 ans. Elle veut « explorer et accuser l’implication éthique de la violence sociale et des injustices liées au genre et à la discrimination raciale, ainsi que les violations des droits de l’homme résultant des inégalités endémiques dans les relations de pouvoir des sociétés contemporaines ».

>>> À lire aussi : La France bientôt en guerre ? Cette déclaration choc d’Emmanuel Macron met le feu aux poudres

Source : 20 Minutes

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.