Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Laver un enfant avec une éponge : cet enseignant brûle un de ses élèves, les parents portent plainte !

Publié par Jessy le 07 Nov 2019 à 20:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans les Bouches-du-Rhône, un enseignant a blessé un de ses élèves, César, âgé de quatre ans. Selon l’instituteur, il aurait nettoyé une trace de feutre sur la joue de l’enfant, en utilisant le côté abrasif de l’éponge à vaisselle, pour « montrer l’exemple aux autres enfants » . Découvrez sa brûlure dans la vidéo ci-dessous

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Scolarisés à domicile, les parents utilisent YouTube et Netflix comme support pédagogique pour l’éducation de leurs enfants

César, 4 ans, brûlé par son enseignant avec une éponge

L’histoire peut d’abord paraître incroyable, et pourtant… Dans une école maternelle de Roquevaire, dans les Bouches-du-Rhône, un enfant a été brûlé à cause de son enseignant. Les faits remontent au 1er octobre dernier. Alors que César avait une trace de feutre sur la joue, l’enseignant s’est servi du côté abrasif (le côté vert) d’une éponge à vaisselle, afin de frotter la joue du petit garçon. C’est l’enseignant lui-même qui préviendra les parents de César dans l’après-midi du 1er octobre, en expliquant que l’enfant a fait une réaction allergique, et avoue avoir frotté « pour que ça serve d’exemple » aux autres élèves. De son côté, le petit garçon explique que son instituteur aurait utilisé le côté vert de l’éponge, et que cela lui a fait très mal.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Un enfant de 6 ans meurt étranglé par son sac à dos dans un ascenseur : le témoignage glaçant de son père

Les parents déposent plainte contre l’enseignant

Lorsque le petit César se fait examiner, le médecin reconnaît la présence d’une lésion importante sur la joue droite, présentant également une brûlure. L’enfant a reçu 5 jours d’impossibilité totale de travailler, comme le rapporte BFMTV. Les parents de César ont décidé de porter plainte contre l’enseignant le soir même. Le lendemain, l’enseignant ne revient pas en classe et est en arrêt maladie. Une nouvelle institutrice le remplace actuellement, révèle alors France 3 Provence-Alpes-Côtes d’Azur. Une enquête est en cours afin de comprendre et déterminer les responsabilités de l’instituteur.

La suite après cette publicité

De son côté, le petit César est décrit comme « psychologiquement atteint » par sa maman, qui relate des comportements violents de la part de son fils. Elle regrette également que l’enseignant n’ait présenté aucune excuse.

>> À lire aussi : Attaqué par un bélier, un jeune enfant sauvé in-extremis par sa mère (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.