Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Pape François en colère : Il s’en prend violemment aux couples qui ne veulent pas d’enfants

Publié par Camille Lepeintre le 08 Jan 2022 à 12:54
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le pape François s’est exprimé ce mercredi 05 janvier, au Vatican lors de la première audience générale de l’année. Il y fait des déclarations fortes notamment par rapport à la parentalité.

>>> A lire aussi : Chiens et chats en animalerie : Cette décision qui vient de tomber 

Le pape François veut moins d’animaux et plus d’enfants !

Lors de l’audience générale du 05 janvier 2022, le pape François a appelé les couples à se mobiliser pour avoir plus d’enfants. Une prise de parole qui vient lutter contre la baisse de la natalité. « Nous traversons un hiver démographique. Beaucoup de couples n’ont pas d’enfant parce qu’ils n’en veulent pas ou qu’ils en ont un » , a-t-il déclaré.

Il a même été encore plus loin dans ses paroles en estimant « une forme d’égoïsme » de leur part. Surtout quand les concernés prennent sous leurs ailes des animaux de compagnie : « Ils ont des chiens et des chats qui prennent la place des enfants. Cela peut faire rire, mais c’est une réalité » .

Selon lui, préférer un animal de compagnie à un enfant revient « à renier la paternité et la maternité et nous diminue, nous enlève notre humanité » .

Le pape François le 05 janvier 2022

Les chiffres du taux de natalité en baisse constante

Le phénomène appelé « Baby Crash« , expression apparue au milieu des années 60 qui désigne justement la baisse importante du taux de natalité dans les pays européens, s’est fortifié depuis l’apparition de la COVID-19.

D’après les chiffres de l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), le nombre d’enfants nés en décembre 2020, neuf mois après le premier confinement est de 7% inférieur à celui de décembre 2019. Le chiffre du mois de janvier 2021, est également tombé, et c’est de mal en pis. Il est de 13% inférieur à celui de janvier 2020.

Une inquiétude justifiée pour le pape François, qui invite les couples ne pouvant pas avoir d’enfants à « penser à l’adoption » . « Avoir un enfant est toujours un risque mais il y a plus de risques à ne pas en avoir, à nier la paternité » , a-t-il terminé.

>>> A lire aussi : Une fillette de 8 ans laisse un vibrant testament à ses parents avant de décéder

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0