Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« La maladie de Lille » : ce phénomène affole les internautes

Publié par Brandon Clouchoux le 20 Sep 2021 à 13:00

Vous en avez peut-être entendu parler sur les réseaux sociaux ? Un nouveau virus circulerait dans la métropole de Lille, depuis le début de la rentrée. La « maladie de Lille » ne serait qu’en fait l’annonce du retour des maladies habituelles de cette saison.

La maladie de Lille

« Angine et trachéite » : ce sont les deux maladies en tête de cette course, selon les spécialistes de la santé. Délaissées depuis quelque temps, avec le Covid-19, on en avait presque oublié leurs dégâts.

Depuis une quinzaine de jours, « la maladie de Lille » possède un bon classement sur Twitter. Largement sollicité par les internautes, ce nouveau phénomène fait trembler. Rassurez-vous : ce n’est pas un nouveau variant du Covid-19. Les personnes atteintes ont rapidement baptisé leurs symptômes du nom de « maladie de Lille » . Vous avez surement compris pourquoi…

Les personnes concernées se posent tous la même question « Comment ont-ils été contaminé ? » . Boîte de nuit, cinéma ou encore fête étudiante peuvent être des lieux de contamination.

>>> À lire aussi : Cette maladie qui pourrait faire son grand retour en France cet hiver…

Le retour des « maladies saisonnières »

Lorsque l’on observe les symptômes de plus près, ils ne sont pas si graves, allant du mal de gorge, à l’écoulement nasal, en passant par la fièvre. Sophie Prévot, médecin généraliste en centre-ville, à Lille, a apporté des précisions au journal de la Voix du Nord : « On note un retour des virus saisonniers habituels. Les jeunes sont particulièrement touchés car ils ont repris les cours, recommencent à se mélanger, avec les soirées d’intégration, la reprise des associations. C’est vraiment comme d’habitude. Les virus ne sont pas plus méchants cette année » .

Les victimes de ces maladies saisonnières ont quand même réalisé un test PCR afin de s’assurer qu’il ne s’agissait pas du Covid-19 : le résultat était négatif. Malgré ces résultats qui conteste la théorie, d’autres n’hésitent pas à alimenter la rumeur d’un nouveau variant, nommé « Masséna » .

>>> À lire aussi : Maladie de Charcot : La raison de la recrudescence de nombreux cas révélée

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.