Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Marion Marechal : elle « ne pense pas » se faire vacciner contre la Covid-19

Publié par Elisa GERLINGER le 09 Déc 2020 à 21:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Interviewée sur Europe 1 ce 8 décembre, Marion Marechal confie qu’elle « ne pense pas » se faire vacciner contre la Covid-19 lorsque le traitement sera prêt. Découvrez ses confidences étonnantes dans la vidéo ci-dessous : 

>>> A lire aussi: Covid-19 : plus de vaccin mais un médicament pour lutter contre le virus ?

Marion Marechal était invitée au micro d’Europe 1 ce mardi soir 8 décembre. Alors que les campagnes de vaccination contre la Covid-19 vont bientôt débuter, l’ancienne députée FN du Vaucluse se confie sur ce sujet. Le vaccin ne sera pas obligatoire, on le sait, alors la directrice de l’Institut des sciences sociales, économiques et politiques (Issep) de Lyon a été interrogée sur son futur choix. Elle a avoué ne pas penser se faire vacciner dans les mois qui suivent. Marion Marechal explique sa décision: « Je ne suis pas une personne à risque et manifestement le nombre de vaccins va être limité« .

Marion Marechal explique son choix

Celle qui vient de lancer un centre de recherches explique également ne pas être « sûre que ce vaccin soit utile dans un mois, puisque nous nous dirigeons peu ou prou vers une forme d’immunité collective« . Seulement, les scientifiques préviennent: cette immunité collective est encore loin d’être acquise en France. « Je ne suis pas sceptique parce que les vaccins ont évidemment une utilité, mais je suis un peu dubitative, pour être tout à fait honnête » , a poursuivit Marion Marechal.

>>> A lire aussi: Covid-19 : Magaret Keenan, 90 ans, devient la première personne vaccinée contre le virus ! (vidéo)

Les Français se méfient du vaccin

Mais la politicienne n’est évidement pas à la seule à ne pas souhaiter se faire vacciner. Selon un sondage réalisé par Odoxa pour franceinfo et Le Figaro, seulement 50 % des Français disent avoir l’intention de se faire inoculer le vaccin. 60 % des personnes interrogées s’opposent à ce qu’il soit rendu obligatoire. Des chiffres qui sont en baisse et qui montrent la méfiance des Français face au vaccin contre le coronavirus. « En novembre 2020, seule la moitié des personnes interrogées (53%) répondait vouloir certainement ou probablement se faire vacciner contre la Covid-19. Ce résultat est en baisse par rapport au mois de juillet quand 64% disaient avoir l’intention de le faire« , écrit l’agence sanitaire dans l’un de ses points hebdomadaires.

>>> A lire aussi: Pourquoi l’arrivée du vaccin n’évitera pas la 3eme vague de Covid-19 !

Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail