Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Port du masque, pass vaccinal : Toutes ces règles qui disparaissent ce lundi

Publié par Romane TARDY le 14 Mar 2022 à 10:19
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ça y est, nous sommes le lundi 14, jour de la levée des dernières restrictions. Fini le masque, fini le pass vaccinal. On vous fait alors un récap des petites exceptions et des protocoles qui ont évolué.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Covid-19 : très mauvaise nouvelle pour ces départements…

Ces mesures qui disparaissent ce lundi

Jean Castex l’avait annoncé. Le 14 mars est une nouvelle étape dans la levée des restrictions sanitaires et pas n’importe laquelle. Malgré une petite relance épidémique ces derniers jours, le gouvernement vient de mettre fin au pass vaccinal. Il ne vous sera donc plus demandé de QR Code pour aller au restaurant, prendre le train ou encore regarder un film au cinéma. Une liberté incroyable pour tout un chacun et notamment les non-vaccinés qui vont pouvoir retrouver toutes leurs activités.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

Le Premier ministre a ainsi déclaré dimanche au Parisien, que malgré une augmentation du nombre de cas de 20%, « l’amélioration à l’hôpital et notre couverture vaccinale élevée nous conduisent à maintenir la levée des mesures prévue lundi » . Le pass vaccinal peut donc disparaitre. Pour beaucoup d’experts, c’est compréhensible : il a fait son travail. Une majorité de Français ont reçu leur dose de rappel et beaucoup ont été contaminés par le variant Omicron récemment.

Toutefois, le pass sanitaire fait son retour dans certains lieux. En effet, dans les établissements de santé, les Ehpad ou les lieux accueillant du public en situation de handicap, un certificat de vaccination, un test négatif récent ou un certificat de rétablissement devra être présenté pour y accéder. Seules les urgences médicales ne sont pas soumises à cette règle. Objectif : Eviter que les personnes infectées en contaminent d’autres et notamment des personnes à risques.

La suite après cette publicité

Si le masque n’était déjà plus obligatoire en extérieur et dans les lieux soumis au pass vaccinal, avec la disparition de ce dernier, il n’est plus nécessaire dans les lieux clos. Même les magasins, les entreprises, les écoles et les lieux de culte sont concernés par cette fin du masque. Nouvelle exception : dans les transports en commun et les établissements de santé, il faudra toujours être masqué.

Quelques recommandations tout de même

Il n’est plus obligatoire mais rien ne vous empêche de continuer à le porter où vous voulez. Jean Castex a d’ailleurs recommandé « fortement aux personnes fragiles du fait de leur âge ou de leurs pathologies de maintenir le port du masque dans les lieux clos et dans les grands rassemblements » . C’est également le cas pour les personnes positives, symptomatiques ou professionnel de santé.

La suite après cette publicité

Enfin, dans les écoles et dans les entreprises, si le lavage des mains et l’aération restent préconisés, c’est la fin de la distanciation sociale et des mesures dans les lieux de rassemblement comme les cantines.

Par ailleurs, le Premier ministre a fait une autre importante annonce samedi. La quatrième dose va être ouverte aux personnes de plus de 80 ans ayant reçu leur rappel depuis plus de trois mois. Il s’agit sûrement d’une réaction au petit rebond épidémique qui a commencé.

Alors ces mesures resteront-elles bien levées ? Comment les Français vont-ils s’adapter à cette nouvelle vie sans masque ? Les semaines à venir devraient être très intéressantes.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Une sixième vague pour bientôt ? L’Institut Pasteur donne ses nouvelles prévisions

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.