Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Mauvaise nouvelle, vous allez bientôt payer plus cher vos médicaments

Publié par Elodie GD le 22 Fév 2024 à 5:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un euro à débourser pour chaque boîte de médicament ? C’est la nouvelle mesure en faveur du renflouage des comptes de la Sécurité sociale annoncée par le Journal officiel ce 17 février. Un changement effectif dès le 31 mars et qui risque de grandement agacer les usagers.

Publicité

À lire aussi : Numéros de sécurité sociale piratés : êtes-vous concernés ?

Sécurité sociale : les comptes se dégradent

Les comptes de la Sécurité sociale se dégradent. Pour y pallier, l’État a décidé de prendre de nouvelles mesures. Parmi elles, le doublement de la franchise médicale, jusqu’ici fixée à 50 centimes. Au 31 mars, le Journal officiel nous apprend donc qu’elle sera désormais de 1 euro par boîte de médicament.

Publicité

Une annonce qui ne fait pas plaisir aux patients. D’autant que ces frais supplémentaires s’ajoutent à une franchise sur les transports sanitaires, elle aussi doublée. Ainsi, au 31 mars, elle passera de 2 à 4 euros pour les usagers.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Sécurité sociale : nouvelle mesure

À lire aussi : « Il faut leur refuser la sécurité sociale » : les internautes fous de rage après les propos d’un influenceur vivant à Dubaï pour ne pas payer d’impôts

Publicité

Les associations de patients en colère

Autre changement : « la participation forfaitaire » sur les consultations et actes médicaux (à l’exception de ceux réalisés dans le cadre d’une hospitalisation), ainsi que sur les examens de et analyses de biologie médicale. Une mesure qui rentre en vigueur dès ce 25 février.

Toutefois, pour que les personnes ayant le plus recours aux soins ne soient pas pénalisées, le gouvernement maintient à 50 euros chacun des deux plafonds annuels, stipule Libération. L’un pour les franchises et l’autre pour les participations forfaitaires.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Remontées, les associations de patients avaient fortement critiqué ces augmentations. « Faire payer doublement les gens qui sont malades, ce n’est pas comme cela qu’on responsabilise. On les culpabilise », avait déploré Gérard Raymond, président de France Assos Santé, auprès de l’AFP.

Selon les estimations du gouvernement communiquées à l’automne, ces nouvelles mesures devraient permettre 800 millions d’euros d’économie aux caisses de la Sécurité sociale.

À lire aussi : Une médecin a escroqué plus de 75 000 euros à la Sécurité sociale avec un drôle de stratagème

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.