Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Mava Chou avait déposé plainte pour harcèlement contre son ex-conjoint et contre X le jour de son suicide…

Publié par Celine Spectra le 27 Déc 2021 à 11:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce dimanche 26 décembre, l’avocat de Mava Chou, maître Stéphane Giuranna, a révélé qu’elle avait déposé plainte contre son ex-époux et contre X quelques heures avant son décès.

Publicité

Elle souhaitait dénoncer des faits de harcèlement moral et également de provocation au suicide…

Mava Chou avait déposé plainte contre son ex-conjoint et contre X le jour de son suicide...

Youtube @Ghost’N’us Paranormal

>> À lire aussi : Choc : la Youtubeuse Mava Chou est décédée à 27 ans 

Mava Chou avait déposé plainte pour harcèlement contre son ex-conjoint et contre X

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Maéva, connue sous le pseudo de Mava Chou avait été victime d’une violente campagne de harcèlement sur les réseaux sociaux. Décédée ce mercredi 22 décembre, elle avait le jour même, déposée plainte, par le biais de son avocat, contre son ex-conjoint, notamment pour harcèlement.

La plainte, appuyée fermement par son nouveau compagnon, dénonçait des faits de harcèlement moral. Mais également des faits de provocation au suicide. Ainsi qu’une atteinte à la vie privée visant Maeva et son couple. Elle vise tout particulièrement son ex-époux, mais aussi contre X.

>> À lire aussi : Jamel Debbouze : Mélissa traumatisée, hospitalisée… la violence et le harcèlement son quotidien

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Maeva était harcelée, épiée et menacée !

D’après l’avocat de la youtubeuse, Maeva se sentait « harcelée, épiée, menacée ». Il va même plus loin. Selon lui, son ex-conjoint aurait pleinement joué de son influence sur les réseaux sociaux afin de multiplier les attaques contre Maeva et son nouveau couple. L’ex-compagnon aurait également essayé d’attiser la haine auprès d’une certaine communauté… Des termes humiliants auraient été employés par cet ex-mari. Il accusait également Maeva de faux actes de violences commis par la Youtubeuse sur leurs enfants. Il annonçait même que ceux-ci été en danger.

Stéphane Giruanna compte désormais maintenir la plainte contre harcèlement de Mava Chou. Pour lui, le suicide de Maéva est similaire à « un homicide des temps modernes. » Il ajoute qu’il est tout à fait possible de tuer quelqu’un avec de simples paroles, des fausses informations ou bien encore du harcèlement. L’avocat estime qu’il est nécessaire que les pouvoirs publics réagissent. Et durcissent rapidement les législations. Mais aussi, qu’ils donnent les moyens aux services d’enquêteurs d’identifier les harceleurs qui sont, en réalité, de simples lâches. « Ils se sentent tout-puissant, il devient nécessaire que la peur change enfin de camp » !

Publicité

>> À lire aussi : Haut-Rhin : suicide d’une collégienne victime de harcèlement scolaire 

Source : TéléLoisirs

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.