Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Mineurs percutés à scooter : La famille porte plainte contre Eric Zemmour pour « apologie du crime »

Publié par Léa Lecuyer le 26 Avr 2023 à 20:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce jeudi 13 avril, trois adolescents en scooter auraient été percutés par la police dans le XXe arrondissement de Paris. L’avocat des familles des victimes présumées a déposé une plainte lundi dernier à l’encontre d’Éric Zemmour alors qu’il encourageait cette technique du contact tactique sur BFMTV.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Eric Zemmour de nouveau candidat en 2027 ? Il répond

Une méthode illégale

Ce n’est pas la première fois qu’Éric Zemmour est confronté à une plainte. Si certaines mènent au procès et à la culpabilité comme lors de l’affaire le mêlant à Hapsatou Sy, celle-ci est d’autant plus marquante par la gravité des accusations qui lui sont faites.

La suite après cette publicité

Alors que trois jeunes en scooter étaient poursuivis par la police dans les rues de la capitale ce 13 avril 2023, les forces de l’ordre auraient fait usage du contact tactique, une technique dont le but est de renverser un deux-roues en touchant l’arrière du véhicule.

La suite après cette vidéo

Si cette stratégie est autorisée au Royaume-Uni, elle ne l’est cependant pas en France. Pourtant, l’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2022 s’est permis de rajouter de l’huile sur le feu en exprimant un avis favorable en ce qui concerne la mise en place de ce moyen et en félicitant cette action policière.

Répondant aux questions de BFMTV, il s’est ensuite justifié : « C’est très dangereux ces rodéos ». Le chef du parti Reconquête a également appuyé sur le fait que les mineurs conduisaient « sans casque » et « en délit de fuite ».

À lire aussi : « Traître » : Éric Zemmour règle ses comptes avec Marine Le Pen

La suite après cette publicité
Éric Zemmour visé par une plainte pour "apologie du crime" après que des mineurs aient été renversés en scooter
Instagram – @ericzemmour_

Les propos d’Éric Zemmour sont d’une « gravité extrême »

Assurant également « qu’en Angleterre ce genre d’activité a diminué drastiquement » depuis la légalisation du procédé, Me Arié Alimi, l’avocat en question, ne l’a pas entendu de la même oreille. Heurté par un tel discours, ce dernier porte plainte pour « apologie de tentative de meurtre » et « provocation au meurtre », selon les précisions de Franceinfo.

La suite après cette publicité

« Nous demandons instamment au parquet de Paris d‘ouvrir une enquête dans les meilleurs délais compte tenu de la gravité extrême des propos qui peuvent engendrer des actes aussi graves dans la rue et poursuivre (Éric Zemmour) », avait-il également indiqué à l’AFP, ce dimanche avant son dépôt de plainte.

La suite après cette publicité

Pour l’heure, le fonctionnaire de police qui aurait percuté le scooter a été mis en examen pour « violences avec arme ayant entraîné une incapacité de travail et faux en écriture publique par personne dépositaire de l’autorité publique ». Les trois policiers restent pour le moment suspendus. Une autre enquête a été ouverte dans ce dossier pour refus d’obtempérer.

À lire aussi : « Nous étions bons copains » : Jean-Luc Mélenchon ami avec Zemmour ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.