Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Un manifestant dénudé par un policier : les images sont choquantes

Publié par Léa Lecuyer le 03 Avr 2023 à 17:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une enquête a été ouverte par le parquet de Lyon suite à une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. Les images montreraient un policier ayant fait preuve de violence envers un manifestant, ce jeudi 30 mars

La suite après cette publicité

À lire aussi : Manifestations : un enregistrement de violence policière de la BRAV-M dévoilé, l’IGPN saisie

Un soutien aux « victimes de violences policières »

C’est une situation quelque peu déroutante à en croire une vidéo publiée sur Internet, ce vendredi 31 mars, par le média alternatif et indépendant Lyon Insurrection. La veille, 3 000 manifestants s’étaient mobilisés à Lyon dans le cadre d’un rassemblant « contre les violences policières » .

La suite après cette publicité

Un événement qui se sera pour autant accompagné des éternelles vitres brisées, de feux de poubelles et de bennes renversées sur la voie publique, ainsi que de dégradations sur un poste de police municipal.

La suite après cette vidéo

Mais alors que les contestataires souhaitaient appuyer les « victimes de violences policières » des affrontements de Sainte-Soline ayant eu lieu ce 25 mars, le clip dévoilerait les images d’un homme plaqué au sol et pratiquement dénudé par un policier, à la suite d’une violente altercation en pleine rue.

Après la publication de la vidéo, la branche lyonnaise de l’Inspection générale de la police nationale est depuis en charge d’une enquête pour violences par personne dépositaire de l’autorité publique n’ayant pas provoqué de jour d’ITT, suivant les confirmations du parquet de Lyon données à BFMTV, ce samedi 1er avril.

Un manifestant dénudé par un policier, une enquête ouverte
Instagram – @prefpolice
La suite après cette publicité

À lire aussi : Manifestation : Un policier s’effondre, ses collègues le trainent au sol (vidéo)

Le policier visé par pour une enquête

Et si ce genre d’acte est, soit isolé ou mérité selon les nombreuses prises de parole du ministre de l’Intérieur, il semble que d’autres membres des forces de l’ordre fassent l’objet d’investigations auprès de l’IGPN, aussi connu sous le nom de police des polices.

La suite après cette publicité

En effet, Gérald Darmanin avait d’ailleurs confessé que « 36 enquêtes judiciaires » avaient été ouvertes par l’IGPN, mais deux autres avaient été également assurées par l’IGGN (la police des gendarmes, peut-on dire), et ce, depuis le début des manifestations contre la réforme des retraites.

Dimanche 2 avril, il a également affirmé dans une interview donnée au JDD ne jamais avoir « eu la main qui tremble pour ceux qui déshonorent leur propre uniforme » . 

Reste à savoir quelle tournure prendra la suite des événements.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Manifestations : un manifestant s’effondre après avoir reçu un coup de poing d’un policier (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.