Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Des mineurs tabassent à mort un homme et l’abandonnent sur la route pour faire croire à un accident de voiture

Publié par Eugenie le 16 Fév 2020 à 16:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cinq personnes suspectées d’avoir tabassé à mort un homme avant de l’abandonner sur une route en 2018 ont été interpellées ce mardi. Les deux principaux suspects étaient mineurs au moment des faits.

Publicité
Matthieu Breugghe

Deux jeunes ont été mis en examen et incarcérés pour avoir tabassé à mort Matthieu Breugghe en 2018 avant de l’abandonner sur la route.

Ce mardi 11 février, cinq personnes ont été interpellées dans le Nord et en Seine-Saint-Denis pour le meurtre de Matthieu Breugghe, 29 ans, rapporte Le Parisien. Deux d’entre eux viennent d’être incarcérés et mis en examen pour meurtre. Ils sont suspectés d’avoir tabassé à mort la victime avant de l’avoir laissé sur la route à Herzeele, dans le Nord, pour faire croire à un accident de voiture.

Tout commence mardi 4 décembre 2018 vers 5h30. Le téléphone de la gendarmerie sonne. Au bout du fil, un automobiliste, apeuré par ce qu’il vient de voir. Il raconte avoir roulé sur les jambes d’une personne sur la route à Herzeele.

Une fois sur place, les secours constatent le décès de Matthieu Breugghe. Un banal accident de la route ? Les gendarmes et le médecin légistes ont un doute en raison des blessures au visage et à l’arrière du crâne de la victime.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Plus tard, l’autopsie a révélé que ces blessures n’ont pas été causées par un accident de la route. De ce fait, les enquêteurs en charge du dossier partent à la recherche d’un ou plusieurs coupables. Ce n’est qu’un an après que deux suspects ont été arrêtés.

>>> À lire aussi : Cette famille française a vécu un immense drame le soir de Noël

Matthieu Breugghe tué et abandonné sur la route : l’affaire s’éclaircit mais les suspects nient les faits

Publicité

Depuis l’ouverture du dossier, les enquêteurs ont interrogé plusieurs proches de la victime ainsi que des témoins pour tenter de déterminer le déroulé des faits.

Ce mardi matin, cinq jeunes, dont les deux principaux suspects, ont été entendus. Plusieurs d’entre eux ont avoué avoir été en présence des deux suspects lors du soir du drame. Selon leurs dires, Matthieu Breugghe les aurait rencontrés dans le centre-ville de Dunkerque et les aurait suivis « sans doute pour une raison financière » , explique Le Parisien.

Les trois individus se seraient ensuite bagarrés, entraînant la mort de Matthieu Breugghe. Les deux principaux suspects, accusés de meurtre et de l’avoir maquillé en abandonnant le corps sur la route pour faire croire à un accident, ont nié les faits.

Publicité

>>> À lire aussi : Meurtre de Sophie Le Tan : réouverture des investigations autour de la disparition d’une autre jeune femme en 1987

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN