Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Avec un nouveau missile lancé, la Corée du Nord continue d’inquiéter…

Publié par Lucas Obin le 19 Nov 2022 à 8:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Mais à quoi est en train de jouer Kim Jong Un ? Depuis plusieurs jours, la Corée du Nord ne cesse de procéder au lancement de missiles d’attaque, plus couramment appelés comme étant  balistiques. Si, pour l’heure, aucun dégât majeur n’a été recensé, la nature de ces lancements interroge : pourquoi Pyongyang continue d’adopter une attitude aussi menaçante ? En réalité, tout trouverait finalement son origine… aux États-Unis.

>>> À lire aussi : Corée du Nord : ce nouveau tir de missiles qui inquiète

La Corée du Nord continue sur sa lancée

Ce vendredi 18 novembre, Kim Jong Un et son armée nord-coréenne ont réitéré. Au petit matin, les forces armées de la Corée du Nord ont ainsi lancé un nouveau missile balistique dans les airs. Ce dernier est directement venu s’écraser, quelques minutes plus tard, dans les eaux… du Japon. Pour les responsables japonais, dont la politique se rapproche de celle adoptée par les Occidentaux, un tel comportement apparait comme « absolument inacceptable » .

Mais alors, une question s’impose : pourquoi la Corée du Nord adopte une telle stratégie ? Ces derniers jours, le pays dirigé par le célèbre dictateur, Kim Jong Un, a procédé aux lancements de plusieurs missiles dirigés, à chaque fois, vers les eaux japonaises. Des questionnements que se sont ouvertement posés, à la fois, le Japon, mais également les autres grandes puissances qui l’accompagnent. Dont, notamment, les États-Unis.

>>> À lire aussi : Guerre Nucléaire : Les Etats-Unis sont-ils vraiment prêts à répliquer ?

Kim Jong-un

La faute aux États-Unis ?

Invitée à expliquer le pourquoi du comment du lancement des différents missiles, la Corée du Nord, par le biais de son ministre des Affaires étrangères, n’a pas hésité un seul instant à l’heure de pointer du doigt le responsable. Pour la dictature nord-coréenne, à chaque fois que les États-Unis renforceront leurs liens avec le Japon, « la riposte de la RPDC sera féroce » .

Si on pensait donc que les relations entre la Corée du Nord et les États-Unis s’étaient apaisées, nous avons bel et bien la preuve… que non. Et malheureusement, c’est le Japon qui en fait les frais !

>>> À lire aussi : « Le Monstre » : quel est ce méga missile que possède la Corée du Nord ?

0