Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Mort de Jérémy Cohen : deux agresseurs ont été placés en garde à vue

Publié par Lou Tabarin le 13 Avr 2022 à 17:44
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Jérémy Cohen est décédé le 16 février dernier après avoir été écrasé par un tramway à Bobigny. Il tentait d’échapper à une dizaine d’individus qui étaient en train de l’agresser. On apprend aujourd’hui que deux d’entre eux ont été retrouvés et placés en garde à vue.

Deux individus se sont rendus à la police deux mois après avoir tabassé Jérémy Cohen

Deux des agresseurs de Jérémy Cohen se sont rendus d’eux-même à la police mardi 12 février, ont annoncé nos confrères d’Europe 1. Leur garde à vue a été prolongée afin qu’ils soient entendus par la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

Le drame a été filmé par un habitant de Bobigny depuis sa fenêtre. Dans la soirée du mercredi 16 février, une dizaine d’hommes tabassent Jérémy Cohen. Âgé de 31 ans, l’homme handicapé et de confession juive tente de s’enfuir. Malheureusement, il ne voit pas le tramway qui arrive et le percute. Quelques heures plus tard, il décède à l’hôpital après un arrêt cardiaque et un traumatisme crânien. Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête pour « homicide involontaire » .

La police cherche le motif de l’agression et se penche sur la thèse de l’antisémitisme

Dès la diffusion de la vidéo, contre laquelle la mère de Jérémy Fanny Cohen va porter plainte, les politiques s’étaient emparés de l’affaire. Marine Le Pen, Éric Zemmour et Valérie Pécresse se sont empressés de dénoncer une agression antisémite sur leurs comptes Twitter respectifs.

En réalité, « il ne ressort pas des témoignages que l’agression ait été commise pour des motifs discriminatoires » , a annoncé le procureur de Bobigny Éric Mathais le 5 avril dernier lors d’une conférence de presse. La famille de la victime a également appelé à la plus grande prudence. Le témoignage de ces deux jeunes hommes âgés de 23 et 27 ans permettra certainement de lever le voile sur ce drame qui a coûté la vie à Jérémy Cohen.

0