Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Une femme voilée sur une affiche pour « le mois de la femme » provoque le scandale à Nantes

Publié par La rédaction le 19 Fév 2022 à 11:47
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est un évènement assez surprenant qui s’est déroulé dans la ville de Nantes ces derniers jours. Alors que la mairie souhaitait promouvoir le mois de la femme à travers des affiches déposées dans différents endroits de la ville, un détail a particulièrement provoqué l’indignation… et le tollé.

La suite après cette publicité

En effet, sur ces affiches, la personne représentée n’était autre qu’une femme voilée. Rapidement, les élus de droite ont exprimé leur incompréhension et leur opposition.

>>> A lire aussi : « Le foutage de gueule » : Maeva Ghennam voilée, les internautes sont indignés

La suite après cette publicité

Une femme voilée provoque l’indignation à Nantes

En pleine préparation des élections présidentielles, les élus sont à l’affût. La moindre erreur peut être reprise et se payer cash. La ville de Nantes, elle, en a fait les frais. En effet, ces derniers jours, une affiche sur laquelle est représentée une femme voilée a provoqué quelques remous. Et pour cause.

Alors qu’en France, la laïcité demeure comme une valeur des plus importantes, les élus, en découvrant cette affiche visant à célébrer le mois de la femme, n’en n’ont pas cru leurs yeux. « Promouvoir le voile est une faute politique, une atteinte à la laïcité. Pas un euro d’argent public ne doit servir le communautarisme », s’est exclamé Laurence Garnier, élu Les Républicains de la ville de Nantes qui, elle, a une explication précise quant à cet incident.

La suite après cette publicité
nantes affiche femme voilee indignation laicite

>>> A lire aussi : Éric Zemmour : il souhaite construire des murs « à toutes les frontières des pays européens »

La mairie prône une erreur interne

Voyant rapidement l’affaire prendre du volume, la mairie de Nantes a procédé au retrait des affiches dans toute la ville. Pour elle, « une erreur interne » expliquerait la création et l’installation de cette campagne, qui a été faite, visiblement, par l’association organisatrice de ce mois de la femme. Cette dernière, dont le projet n’avait pas été soutenu par la mairie, avait quand même décidé de communiquer de la sorte. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une polémique dont se serait bien passée la ville.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Paris : désespérée, une dame tente de se suicider face à la mairie… pour interpeller Anne Hidalgo !

Source : BFM TV

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.