Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Éric Zemmour : il souhaite construire des murs « à toutes les frontières des pays européens »

Publié par Camille Lepeintre le 10 Fév 2022 à 17:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le polémiste Éric Zemmour, candidat à l’élection présidentielle 2022, a annoncé ce mercredi 9 février sur le plateau de BFMTV, vouloir construire des murs aux frontières du pays et de ses voisins européens, afin de lutter contre l’immigration illégale.

>>> À lire aussi : Éric Zemmour, un enfant battu ? Le polémiste se confie sur son éducation à la dure

L’immigration, au cœur du mandat d’Éric Zemmour

Ce n’est pas la première fois qu’Éric Zemmour affirme sa position contre les migrants et son rêve d’une « immigration zéro » en France, inquiète beaucoup de Français. Le 17 janvier dernier, le polémiste a d’ailleurs été condamné à 10.000 euros d’amende pour provocation à la haine après avoir qualifié les jeunes migrants isolés de « voleurs » , « assassins » et de « violeurs » sur la chaîne CNews en 2020.

« Vous pensez vraiment qu’avec une immigration zéro il n’y aura plus de délinquance ? » , le 26 janvier 2022, interviewé par une journaliste de Public Sénat, Éric Zemmour a affirmé sa prise de position en ce qui concerne les migrants. Pour lui, les faire partir sera bénéfique à tous les Français : « Ah, il n’y en aura quasiment plus, oui. Ça j’en suis sûr » . Il va encore plus loin dans ses propos, en répondant à une deuxième question de la journaliste : « C’est-à-dire? Il n’y a que des immigrés qui sont délinquants dans ce pays ?  » . Ce à quoi il répond : « Oui. En tout cas, des immigrés ou des enfants d’immigrés » .

Des propos qui ne sont pas passés pour beaucoup de citoyens.

Eric-Zemmour-invite-de-La-France-dans-les-yeux-

Le polémiste veut prendre exemple sur la Hongrie !

Mais le candidat de l’extrême droite ne s’arrête pas là ! Ce mercredi 9 février, invité de La France dans les yeux sur BFMTV, il a dévoilé une nouvelle proposition à son mandat. Il veut la construction de murs aux frontières européennes, ce que la Hongrie a déjà entrepris de faire en 2015.

« Il y a un grand débat pour savoir si on construit des murs à l’entrée des frontières européennes. Il y a beaucoup de pays qui y sont favorables: la Pologne, la Grèce… Et la France et l’Allemagne refusent. La commissaire européenne chargée de ces sujets, une Suédoise, Ylva Johansson, refuse en disant que oh la la l’Europe ce n’est pas construire des murs. Il faut les construire à toutes les frontières européennes » , a-t-il déclaré.

Actuellement, il y a 11 murs répartis sur l’Union Européenne. Ils permettent de lutter contre l’immigration illégale. La Hongrie était l’un des premiers pays en Europe à le mettre en place il y a sept ans maintenant : « Moi, je ferai basculer la majorité européenne en faveur du mur, qui sera financé sur fonds européens (…). Et je pense que les pays qui ont fait un mur comme la Hongrie, ce sont eux qui défendent la civilisation européenne qui défendent beaucoup mieux que Madame Johansson » .

Le polémiste a jusqu’en avril pour dévoiler ses projets ! Et il n’est sûrement pas en manque d’idées.

>>> À lire aussi : Zemmour « soutenu par des nazis » ? Marine Le Pen se lâche

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0