Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Scandale dans l’armée : un véhicule militaire a été filmé multipliant les dérapages devant un camp de migrants ! (vidéo)

Publié par Celine Spectra le 20 Déc 2021 à 14:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un véhicule militaire a été filmé alors qu’il faisait maints dérapages devant un camp de migrants. Cette scène pour la moins insolite s’est déroulée dans le nord de la France. L’armée a d’ores et déjà pris la parole pour dénoncer une « scène totalement inadmissible ».

La suite après cette publicité

Découvrez la séquence dans la vidéo ci-dessous :

>> À lire aussi : Thaïs d’Escufon séquestrée et agressée sexuellement à son domicile par un migrant tunisien ? Ce que l’on sait 

La suite après cette publicité

Un véhicule militaire a été filmé alors qu’il faisait maints dérapages devant un camp de migrants

Ce dimanche 19 décembre, l’armée française a déclaré lancer une enquête après avoir visionné une vidéo totalement insolite diffusée sur les réseaux sociaux. En effet, on peut y voir un véhicule militaire faisant des dérapages devant un camp de migrants localisé au nord de la France… Il finit d’ailleurs par piteusement s’échouer dans une ornière…

Une scène totalement inadmissible pour l’Armée de Terre qui a annoncé sur Twitter qu’une enquête de commandement sera déclenchée immédiatement…

La suite après cette publicité

C’est Louis Witter, journaliste de carrière, qui a diffusé cette vidéo. Il dévoile que ce 4X4 marron, dont le pare-brise est orné d’un bandeau « circulation mission Vigipirate » et qui possède également une plaque d’immatriculation militaire, fait des dérapages dans un champ boueux à la sortie de Calais.

En arrière-plan, on peut y apercevoir un campement de migrants, où ils vivent dans le dénuement le plus total. Certains outrés sifflent ce désolant spectacle.

 

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Naufrage de migrants : qui était Mariam Nouri Hamadameen, la première défunte dont le nom a été retrouvé ? 

Tout cela pour finir embourbé !

Le photojournaliste continu : « Tout cela pour finir sa course embourbée dans la boue du campement. Ils sont sortis du véhicule avec leurs armes. Et ils ont attendu quelqu’un pour les dépanner. » Louis Wiitter affirme également qu’avant d’appeler un camion plus gros, les militaires ont demandé, totalement emmerdés, aux migrants, s’ils n’avaient pas des pelles !

La suite après cette publicité

Le véhicule qui était coincé jusqu’à mi-portière, a finalement été dégagé par des militaires… Mais le journaliste explique que quelques migrants leur sont également venus en aide. Nikolaï Posner, coordinateur de la communication pour l’association Utopia 56 a déclaré que cet épisode met en avant la « déconnexion avec le quotidien des migrants… « En parallèle, vous avez plusieurs naufrages en mer ce matin, dont 16 enfants… »

tweet arme

>> À lire aussi : Grosse Audi et salaire mirobolant : le train de vie d’un directeur de centre pour migrants révélé 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.