Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Mutinerie ratée de Wagner : Macron ose un tacle inattendu envers la Russie

Publié par Celine Spectra le 26 Juin 2023 à 11:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le président français Emmanuel Macron a récemment accordé une interview à La Provence où il a accepté d’évoquer la mutinerie ratée d’Evgeny Prigozhin et comment cela a montré la faiblesse du gouvernement russe.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : « Qui préférez-vous, Pétain ou Poutine ? » : cette violente attaque d’Eric Dupond-Moretti à Marine Le Pen

Une rébellion échouée en Russie, Macron note un gouvernement divisé

La suite après cette vidéo

Ce samedi 24 juin, l’alerte en Russie était à son plus haut niveau : Evgeny Prigozhin, le chef d’un groupe paramilitaire appelé Wagner, a tenté de déclencher une rébellion. Cependant, quelques heures plus tard, on découvrait que cela avait échoué et que ses forces se retiraient. Pour l’heure, on ne sait d’ailleurs pas quand Prigozhin partira pour la Biélorussie ni où il se trouve actuellement.

La suite après cette publicité

Suite aux événements, Emmanuel Macron a accordé une interview à nos confrères et a déclaré que l’échec de la mutinerie montrait à quel point le gouvernement russe était divisé et faible. Évoquant alors une situation en constante évolution, le président a souligné l’importance de rester extrêmement vigilants et a justifié pleinement le soutien que nous apportons aux Ukrainiens dans leur lutte.

>> À lire aussi : Poutine malvoyant ? Cette nouvelle gaffe qui laisse perplexe

Le Quotidien
La suite après cette publicité

Les États-Unis soulignent les fissures internes du gouvernement russe

Les États-Unis ont également commenté la situation, affirmant que la mutinerie avait défié l’autorité du président russe Vladimir Poutine. Mais ils ont également indiqué que cela avait révélé des fissures au sein du gouvernement. Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, a déclaré qu’il s’agissait là d’un moment puissant. En effet, comme il le précise, cela a montré que quelqu’un de l’intérieur de la Russie remettait enfin en question la décision de Poutine d’attaquer l’Ukraine.

Vladimir Poutine, quant à lui, n’a pas fait de nouvelles déclarations depuis son discours télévisé du samedi matin. Le silence persistant du président russe suscite des interrogations et alimente les spéculations quant à sa position et à ses intentions futures concernant la situation.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Emmanuel Macron : Cette remarque qui a rendu furieux Poutine

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.