Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Emmanuel Macron : Cette remarque qui a rendu furieux Poutine

Publié par Alicia Trotin le 16 Mai 2023 à 12:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Encore une fois, les propos d’Emmanuel Macron ne passent pas. Cette fois, il s’agit de déclarations sur les rapports entre la Russie et la Chine. Une situation délicate que le président français a décrite comme une forme de soumission de la part du Kremlin.

À lire aussi : Une nouvelle guerre imminente ? Vladimir Poutine fait des déclarations inquiétantes

La suite après cette publicité

L’interprétation erronée d’Emmanuel Macron

Le lundi 15 mai, Le Kremlin a répondu à l’interprétation d’Emmanuel Macron, visiblement peu appréciée par la Russie. En effet, lors d’un récent entretien pour le journal L’Opinion, le chef de l’État français a déclaré que la Russie avait géopolitiquement perdu le conflit ukrainien. Une défaite qu’il a ensuite associée à une soumission auprès de la Chine.

La suite après cette publicité

« Elle a de facto commencé une forme de vassalisation à l’égard de la Chine »

La suite après cette vidéo

Un avis tranché, peu apprécié de Vladimir Poutine qui s’est empressé de s’exprimer sur le sujet. Le Kremlin a alors affirmé « catégoriquement » son désaccord.

La suite après cette publicité

« Cette approche est absolument fausse et résulte d’une compréhension absolument erronée de l’essence de ce qui se passe »

À lire aussi : Poutine : Ces nouvelles voix qui se lèvent contre lui

La suite après cette publicité

Partenariat entre la Russie et la Chine

Dmitri Peskov, fidèle porte-parole de Vladimir Poutine, a expliqué ce lundi 15 mai plus longuement la nature de la relation entre la Chine et la Russie.

 «  [C’est une] prise en compte des intérêts mutuels, des avantages mutuels, d’une proximité sur leurs visions du monde, du rejet conjoint des tentatives de dicter, d’imposer l’opinion de quelqu’un d’autre sur le développement de nos pays (…) Nos relations avec la Chine sont de la nature d’un partenariat stratégique spécial »

La suite après cette publicité
Dmitri Peskov

En effet, si la Chine ne s’est pas opposée une seule fois à la Guerre en Ukraine. De plus, en mars dernier, les deux pays ont affirmé de nouveau leur collaboration dans ce conflit face à l’occident lors d’une rencontre très surveillée.

Cependant, de nombreuses rumeurs ont laissé entendre que Pékin souhaitait s’éloigner du Kremlin étant donné les récentes dérives et prises de positions de Poutine vis-à-vis de Kiev. Li Hui, représentant de la Chine, sera en Ukraine prochainement afin de trouver « un règlement politique de la crise ukrainienne« .

La suite après cette publicité

À lire aussi : Vladimir Poutine menace les occidentaux !