Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

« Qui préférez-vous, Pétain ou Poutine ? » : cette violente attaque d’Eric Dupond-Moretti à Marine Le Pen

Publié par Elodie GD le 05 Juin 2023 à 16:07

Invité ce 4 juin dans l’émission Quelle Epoque !, diffusée sur France 2, le garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti, a multiplié les attaques à l’encontre de Marine Le Pen.

>> A lire aussi : Cyril Hanouna règle ses comptes avec Eric Dupond-Moretti dans TPMP

Marine Le Pen sous le feu des critiques

Il n’a pas gardé sa langue dans sa poche. Invité sur le plateau de Quelle Epoque !, Eric Dupond-Moretti s’en est pris à Marine Le Pen à plusieurs reprises. « Marine Le Pen est a courroie de transmission du Kremlin » , a-t-il notamment affirmé face à Léa Salamé.

Pour lui, il n’y a aucun doute : le Rassemblement national entretient des liens étroits avec la Russie. Pour appuyer ses propos, il a pointé du doigt l’alignement du discours du RN et celui de la Russie.

« Les populistes gagnent toujours, car ils vous promettent la lune ! » , a-t-il souligné.

>> A lire aussi : Une longue romance, mais toujours pas de mariage : les étonnantes confidences de la fiancée d’Eric Dupond-Moretti

« Pétain ou Poutine ? »

Le point culminant de l’émission a eu lieu au moment du jeu « questions à des personnalités » . Après un portrait sur Marine Le Pen, Léa Salamé a demandé à son interlocuteur : « Quelle question lui poseriez-vous ? » .

« Qui préférez-vous, Pétain ou Poutine » , a répondu le ministre de la Justice sans hésiter. Une réponse piquante qui a été accueillie avec force de rires et d’applaudissements.

Avec cette question, le garde des Sceaux fait allusion à une polémique datant de 2014. Elle reprochait aux élus RN d’avoir relayé, lors de l’annexion russe en Crimée, l’idée d’un « référendum démocratique » et d’une Crimée russe.

Et selon Eric Dupond-Moretti, Emmanuel Macron n’en pense pas moins. Pour preuve, le président n’avait pas recadré Elisabeth Borne quand elle avait qualifié le RN « d’héritier de Pétain ». « Ce qu’il dit, c’est qu’il vaut peut-être mieux combattre le Rassemblement national sur ses contradictions actuelles […] Je pense qu’il a raison » , a affirmé le ministre.

>> A lire aussi : La vidéo du bras d’honneur d’Eric Dupond-Moretti dévoilée

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.