Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Emmanuel Macron : Cette attaque contre Marine Le Pen qui ne passe pas

Publié par Gabrielle Nourry le 24 Avr 2023 à 15:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce vendredi 21 avril, Emmanuel Macron a accordé une interview au Parisien. S’il a bien sûr abordé la question de la réforme des retraites, le président s’est aussi exprimé sur Marine Le Pen. Alors que le Front national est devenu le Rassemblement national en 2018, le chef de l’État n’utilise toujours pas le nom actuel du parti.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Vous me faites penser à Paul Mirabel » : Apolline de Malherbe déstabilise Marine Le Pen en pleine interview

Le président n’exclut pas une arrivée de Marine Le Pen au pouvoir

La suite après cette vidéo

Depuis sa réélection, Emmanuel Macron traverse une période noire et souhaite retrouver l’apaisement, notamment après l’adoption de la réforme des retraites. Le président a accordé une interview au Parisien qui a été publiée dans la soirée du dimanche 23 avril. Il a répondu aux questions des lecteurs.

La suite après cette publicité

D’après les récents sondages, si le second tour de l’élection présidentielle avait lieu aujourd’hui, Emmanuel Macron ne serait pas réélu. L’arrivée au pouvoir de Marine Le Pen est abordée par Christine. « Dans quatre ans, vous imaginez-vous être raccompagné par Marine Le Pen sur le perron de l’Élysée ? » demande la lectrice.

En effet, la tradition veut que le président non réélu quitte l’Élysée sous les yeux de son successeur le dernier jour de son mandat. « Je n’ai pas de leçons à recevoir : je l’ai battue deux fois. Donc, je dis juste une chose : Marine Le Pen arrivera, si on ne sait pas répondre aux défis du pays et si on installe une habitude du mensonge ou de déni du réel » estime le chef de l’État.

macron le pen
La suite après cette publicité

À lire aussi : Emmanuel Macron : ces gros changements qu’il veut encore opérer, certains le mettent en garde

Emmanuel Macron continue de parler du Front national

« Si on lâche en disant “il n’y a pas de problème”, qui gagne ? Qui est le meilleur au jeu du “ça ne coûte rien” ? Le Front national, que je continue à appeler comme tel, car on ne gagnera jamais contre lui au jeu du plus populiste et démagogue » lance Emmanuel Macron.

La suite après cette publicité

Alors que le Front national est devenu le Rassemblement national en 2018, Emmanuel Macron refuse d’utiliser le nom actuel du parti. Une attitude qui risque de ne pas plaire à la principale intéressée dont le père a récemment été hospitalisé.

Pour le président de la République, les gens sortiront du désespoir, de la misère et de la colère grâce aux « chantiers de lé réindustrialisation, de l’écologie, de l’ordre et du combat pour nos services publics ». Dans cette interview, Emmanuel Macron a également évoqué l’inflation qui devrait durer et l’immigration.

À lire aussi : « Vous ne me laissez pas parler » : Emmanuel Macron vivement interpellé, le ton monte (vidéo)

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.