Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Thaïs d’Escufon séquestrée et agressée sexuellement à son domicile par un migrant tunisien ? Ce que l’on sait

Publié par Jessy le 08 Déc 2021 à 17:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Sur Instagram, l’ancienne porte-parole de Génération identitaire, Thaïs d’Escufon, a livré un témoignage effroyable après avoir été séquestrée et agressée sexuellement à son domicile. La jeune femme a décidé de porter plainte, après avoir longtemps hésité. Elle témoigne sur les réseaux sociaux.

Thaïs d'Escufon

Thaïs d’Escufon / Instagram : @gauloisesansfiltre

Les vidéos du jour à ne pas manquer

>>> À lire aussi : Il sort son sexe en plein magasin après avoir refusé de mettre son masque !

Thaïs d’Escufon agressée et séquestrée en rentrant du sport

Thaïs d’Escufon a ému sa communauté et les internautes en partageant son récit. Alors qu’elle rentre d’une séance de sport, la jeune femme se fait séquestrer à son domicile par « un migrant d’origine Tunisienne » . L’homme se serait introduit chez la jeune femme au moment où elle a ouvert sa porte d’entrée. Une fois dans le domicile, l’homme ferme la porte à clef et prend la clef pour ne pas que Thaïs prenne la fuite.

Pendant 30 minutes, l’homme tentera de violer Thaïs d’Escufon, l’ancienne porte -parole de Génération identitaire. La femme tient cependant à préciser : « Il ne me connaissait pas et ne m’a pas reconnue. Cela aurait pu vous arriver » . Lorsqu’elle arrive à faire fuir son agresseur, Thaïs restera en état de choc pendant deux heures, seule à son domicile.

Thaïs

Capture d’écran @gauloisesansfiltre

>>>  À lire aussi : Un poissonnier écope d’une importante amende pour avoir organisé des soirées Poker clandestines

Elle porte plainte pour séquestration et tentative de viol

Au bout de deux heures, Thaïs trouve le courage de prendre son téléphone et d’appeler la police. Elle a porté plainte contre X pour agression sexuelle. « Je ne souhaite pas me faire plaindre, d’autres ont eu moins de chance que moi. Mais simplement en profiter pour faire passer un message » explique-t-elle sur ses réseaux sociaux. C

« Ce message, c’est un message de sensibilisation envers les femmes. Toutes les femmes . Ne les laissez jamais vous déstabiliser. L’insécurité n’est pas qu’un sentiment, elle s’introduit jusque dans nos foyers. On ne peut plus fuir le réel, il est devant notre porte » . La plainte a été déposée. C’est donc une affaire à suivre.

Compte tenu des idées de la jeune femme, sa déclaration et son récit font polémique. Nombreux sont les internautes à insinuer que la jeune femme a menti.

>>> À lire aussi : Un homme tue toute sa famille avant de se suicider pour un faux pass sanitaire

0