Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Éric Zemmour, un enfant battu ? Le polémiste se confie sur son éducation à la dure

Publié par Camille Lepeintre le 05 Fév 2022 à 8:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après une entrée plus que médiatisée dans la campagne présidentielle, Éric Zemmour stagne dorénavant dans les sondages. Cela ne l’empêche pas pour autant d’être présent sur les plateaux télé, comme nous avons pu le voir ce mercredi 2 février. C’est sur LCI, qu’il a fait des confidences plus qu’étonnantes sur sa relation avec son père

>>> À lire aussi : Zemmour « soutenu par des nazis » ? Marine Le Pen se lâche

Éric Zemmour, frappé par son père ?

Le candidat de l’extrême droite Éric Zemmour était l’invité de l’émission politique Mission pour convaincre sur LCI, ce mercredi 2 février 2022. Animée par David Pujadas et Ruth Elkrief, le compagnon de Sarah Knafo est revenu sur son enfance difficile, notamment rythmée par la présence d’un père autoritaire et violent.

Les deux journalistes sont revenus sur une phrase que Eric Zemmour aurait prononcé en 2014, dans une interview relayée par le journal Le Monde : « La ceinture de mon père était toujours posée sur la table » . Une information que confirme de nouveau l’homme de 63 ans, presque 10 ans après. Il détaille : « J’étais très rebelle, très indiscipliné, très insolent et donc mon père n’hésitait pas à me menacer. Mon père a dû me frapper trois fois avec une ceinture pendant toute mon enfance. Mais c’était comme ça, comme une intimidation » , explique-t-il dans l’émission.

Eriz Zemmour père

La profonde admiration que Zemmour voue à son père

Outre certains moments de peur, Éric Zemmour n’en est pas moins reconnaissant envers son père pour l’éducation qu’il lui a transmise. Ces évènements violents, ont été pour lui un « stimulant permanent » .Une éducation à la dure qui aurait porté ses fruits :  « Il m’a permis de me confronter à une vraie figure d’autorité. J’ai pu voir mes limites. Il était à la fois autoritaire et à la fois on pouvait parler politique et littérature pendant des heures » , a-t-il ainsi révélé.

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron parodié : Eric Zemmour dézingue avec humour le président dans une vidéo

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0