Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Réforme des retraites de Macron : l’annonce inattendue qui redonne de l’espoir aux Français…

Publié par Céline le 23 Sep 2022 à 11:53
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les trois quarts des Français assurent, lors du dernier baromètre Ifop-Altaprofits, qu’ils désirent un départ à la retraite à 62 ans ou moins. Un tiers d’entre eux désire, par ailleurs, un départ à 60 ans.

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron : sa déclaration choc qui vient de tomber

Une large majorité de Français opposée à un âge de départ en retraite reporté

Le gouvernement risque de devenir encore plus impopulaire qu’il ne l’ait déjà. En effet, alors qu’il continue de porter sa réforme des retraites, les syndicats ont quasiment tous exprimé leur opposition au projet. Un récent sondage montre même que les Français sont majoritairement opposés au report de l’âge légal à 65 ans. Contre 62 ans actuellement.

Pour mémoire, le gouvernement souhaite depuis quelque temps appliquer une réforme. Qui a pour principe majeur le report de manière progressive de l’âge légal de départ à 65 ans. Or, si on en croit le dernier sondage réalisé par Ifop pour Altaprofits, il s’avère que c’est l’exact inverse de ce qu’aimeraient les Français. En effet, plus de 7 Français sondés sur 10, soit 73% désirent un âge légal de départ en retraite au maximum à 62 ans.

La moitié des interrogés désirerait d’ailleurs que le gouvernement, au contraire, anticipe l’âge de départ à 61 ans.

>>> À lire aussi : Brigitte Macron : la Première dame fait une mauvaise rencontre pendant les funérailles d’Elizabeth II

Le gouvernement, en position de faiblesse, utilisera-t-il la force ?

Et pour une fois, les Français sont relativement tous d’accord sur ce point, et ce peu importe la génération. En effet, 60% des seniors et 81% des jeunes de moins de 35 ans sont opposés à cette reforme. Les ruraux et les citadins sont ainsi plus de 70% à ne pas désirer du report, selon le sondage Ifop Altaprofits.

Cette fois, le gouvernement se retrouve donc en position de faiblesse… Mais ce n’est pas pour autant qu’il a désiré abandonner le projet. En effet, certaines rumeurs parlent déjà depuis plusieurs mois d’une utilisation de l’article 49.3 pour faire passer la réforme.

Source : BFMTV

>>> À lire aussi : Guerre en Ukraine : Brigitte Macron impliquée dans une opération spéciale

0