Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Déconfinement : Cette nouvelle stratégie envisagée par Olivier Véran

Publié par Pierrick le 20 Avr 2021 à 10:42

Dans une interview accordée à nos confrères du Télégramme, Olivier Véran s’est montré ouvert à la discussion d’un déconfinement territorialisé. En commençant par les régions dans lesquelles la circulation du virus est peu active.

Olivier Véran, Ministre de la Santé

>>> A lire aussi : Déconfinement : cette méthode qui pourrait accélérer la fin de l’épidémie

Une décroissance de l’épidémie constatée par Olivier Véran

« Depuis cinq jours, nous amorçons une décroissance de l’épidémie. Il y a moins de nouveaux cas au quotidien: on était monté à 40.000, on est aujourd’hui aux alentours de 33.000 cas chaque jour en moyenne » , a déclaré le Ministre de la Santé au journal Le TélégrammeAvant de poursuivre que cette légère baisse reste tout de même fragile en raison du niveau très élevé de la pandémie en France. Il a une nouvelle fois appelé les Français à ne pas relâcher les efforts.

Hier, Santé Publique France indiquait que le taux d’incidence au niveau national était de 342,2 cas pour 100 000 habitants. Toutefois, ces chiffres sont à analyser en prenant du recul. Si dans certaines régions françaises, la baisse du nombre de cas est significative comme dans le Finistère (88,7 cas pour 100 000 habitants), un département comme la Seine-Saint-Denis a un taux d’incidence supérieur à la moyenne nationale (665,7 cas pour 100 000 habitants).

Des réouvertures « territorialisées » en vue du déconfinement ?

Le ministre a confié être favorable à un déconfinement territorialisé. « Je suis ouvert à l’idée d’une approche territoire par territoire dans la levée des mesures de freinage, comme j’y étais favorable lors de leur mise en place » , a-t-il dévoiléIl détaille ensuite que plusieurs mesures entreront en compte pour ce déconfinement. Trois facteurs entrent en jeu : « la situation épidémique de chaque territoire » , « la situation hospitalière » ainsi que « le niveau de saturation des hôpitaux » .

Le ministre maintient le calendrier prévu par le gouvernement, notamment pour la reprise des cours pour les maternelles et primaires lundi 26 avril, et le 3 mai pour les collèges et lycées. A la suite d’une concertation du Chef de l’Etat avec des maires et ministres concernant le calendrier de sortie de crise, Olivier Véran confirme que des premiers allègements auront lieu à compter de la mi-mai, notamment une réouverture des terrasses et lieux culturels.

>>> A lire aussi : Retour à la vie normale : Cette bonne nouvelle annoncée par Gabriel Attal