Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Linky bientôt supprimé ? Le compteur vert au coeur d’une nouvelle polémique

Publié par Quentin VIALLE le 12 Juil 2022 à 13:14
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En Ardèche, une centaine d’opposants au compteur Linky ont saisi la justice pour remettre en cause l’obligation d’installer le petit boîtier vert chez eux. Une audience publique a eu lieu ce jeudi au tribunal de Privas. Tous les détails ci-dessous.

Enedis : En Ardèche, les opposants au compteur Linky saisissent la justice

Voilà maintenant plusieurs années que le compteur Linky d’Enedis fait parler de lui… et pas toujours de manière positive. En effet, depuis son déploiement, qui a commencé en 2016, le compteur du gestionnaire de réseau de distribution de l’électricité ne cesse de susciter de vives polémiques un peu partout en France. Et les particuliers sont particulièrement nombreux à critiquer ce dispositif.

Dans ce cadre, en Ardèche, de nombreux réfractaires au compteur Linky ont saisi la justice afin, notamment, de s’opposer à sa pose sans consentement. Ils mettent également en avant un risque pour la santé, argument souvent exposé par les opposants d’Enedis. « Je suis adulte, je suis responsable, et je suis bien consciente que cette technologie ne nous aide en rien à faire des économies, et en plus comporte un risque pour les électro-hypersensibles », déplore une habitante. Cette dernière indique avoir reçu de nombreuses lettres de le relance de la part de la société pour procéder à l’installation de son compteur intelligent.

Enedis : des opposants au compteur Linky face au tribunal de Privas

« Ces émissions ne sont absolument pas nocives pour la santé »

En réponse, Fabien Laroche, représentant d’Enedis en Drôme-Ardèche, a souhaité rétablir les choses concernant les dangers potentiels des ondes émises par le compteur Linky. « La réglementation est très précise, et ce compteur est parfaitement compris dans ce cadre réglementaire », explique-t-il. « Il a été prouvé par différentes administrations que ces émissions ne sont absolument pas nocives pour la santé ». Effectivement, aucune étude réalisée à ce jour n’a permis de constater un potentiel risque pour les consommateurs.

Durant l’audience, le camp Enedis a une nouvelle fois réaffirmé son obligation d’installer les compteurs Linky dans tous les foyers du territoire. Un changement « nécessaire », affirme Fabien Laroche. Les opposants considèrent toutefois que « rien n’oblige les usagers à accepter » ce compteur, « qui est un modèle parmi d’autres » de compteur. Une décision sera rendue au début du mois d’octobre. Affaire à suivre.

Source : FranceBleu
0