Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Pascal Légitimus dérape en comparant pédophilie et homosexualité et choque les internautes (vidéo)

Publié par Maxime le 18 Nov 2019 à 17:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il vaut mieux tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de s’exprimer et tourner sept fois ses pouces en l’air avant de tweeter. L’humoriste des Inconnus Pascal Légitimus en a fait l’amère expérience ce week-end.

Invité du Grand Oral des Grandes Gueules sur RMC samedi pour faire la promotion de son nouveau livre « L’alphabêtisier » , le comédien a évoqué l’affaire Polanski affirmant « qu’il fallait dissocier l’artiste de son œuvre » comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus. Pour appuyer son propos, il s’est appuyé sur des exemples maladroits, comparant notamment pédophilie et homosexualité.

>>>À lire aussi : Roman Polanski fait face à une nouvelle accusation de viol !

Pascal Légitimus dérape et s’enfonce dans ses justifications

Interrogé sur le boycott de « J’accuse » , le dernier film de Roman Polanski (toujours sous le coup d’un mandat d’arrêt de la justice américaine dans une affaire de viol sur une mineure de 13 ans en 1977), Pascal Légitimus a tenu des propos ambigus. L’humoriste a notamment expliqué avoir côtoyé le réalisateur lors d’un dîner, insistant notamment pour « dissocier l’homme de l’artiste » .

Pris à partie sur la toile suite à son passage sur RMC, l’humoriste des Inconnus s’est expliqué sur Facebook. Mais en tentant de se justifier, il s’est sans doute encore plus enfoncé. « Ce n’est pas parce que Polanski m’a invité à déjeuner il y a vingt ans et que j’aime ses films que je suis pour la pédophilie et que je le défends (…). Voltaire était raciste, Sade pervers, Céline vous savez, Genet, Cocteau, Trenet, homosexuels, et pourtant vous appréciez leurs œuvres… Vous avez donc tous et toutes dissocié l’œuvre et son auteur » .

Pascal Légitimus met ainsi sur le même pied d’égalité pédophilie, racisme, antisémitisme et homosexualité. Une analogie vivement dénoncée par les internautes.

>>>À lire aussi : « Ce sont les enfants qui cherchent de la tendresse » : les propos de l’abbé de La Morandais dans un débat sur la pédophilie scandalisent

« Je m’excuse auprès de vous pour mes propos flous »

Englué dans ses justifications maladroites, Pascal Légitimus a fini par supprimer son message avant d’en reposter un nouveau quelques instants plus tard. « Je me suis mal exprimé. Sous le coup de l’émotion, car ayant apprécié ses œuvres auparavant, avant de connaître les détails de toute cette affaire. Je m’excuse auprès de vous et de la communauté LGBTQ+ pour mes propos flous. Je ne cautionne en rien, évidemment, les faits et gestes de Roman Polanski. Sans rancune. »

>>>À lire aussi : Polémique avec Jean-Marie Bigard : Muriel Robin répond après qu’il l’ait insultée de « connasse » (vidéo)

0