Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Moderna : la terrible annonce du PDG qui vient de tomber

Publié par Celine Spectra le 08 Jan 2022 à 11:19
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Mauvaise nouvelle. Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, a dernièrement annoncé que la baisse d’efficacité au fil du temps de la dose de rappel pourrait obliger certaines personnes à recevoir une quatrième dose de vaccin anti-Covid-19.

La suite après cette publicité
Selon le PDG de Moderna, la baisse d'efficacité de la troisième dose pourrait engendrer une nouvelle dose de rappel

Image Pixabay

Ce jeudi 6 janvier, Stéphane Bancel, PDG de Moderna, était présent lors d’une conférence organisée par Goldman Sachs. Il a déclaré pour l’occasion qu’une 4e dose de vaccin anti-Covid-19 allait certainement devenir nécessaire dès l’automne 2022.

La suite après cette vidéo

>> A lire aussi : Emmanuel Macron « assume totalement » et revendique ses propos polémiques sur les non-vaccinés

La baisse d’efficacité de la troisième dose pourrait engendrer une nouvelle dose de rappel

La suite après cette publicité

Stéphane Bancel, PDG de Moderna était donc présent lors d’une conférence organisée ce jeudi 6 janvier par Godman Sachs. L’occasion pour lui de dévoiler ses plus profondes pensées. Il pense sincèrement que nous allons avoir besoin de boosters à l’automne 2022, et même au-delà.

Il indique également que les effets de la 3e dose devraient également s’amenuiser avec le temps. Et donc nécessiter une nouvelle dose d’injection… Il conclut en indiquant qu’il serait surpris de voir que les effets de la 3e dose se maintiennent avec le temps.

>> A lire aussi : Vaccin et cycle menstruel : La bonne nouvelle qui vient de tomber 

La suite après cette publicité

L’idée d’une 4e dose fait d’ores et déjà son chemin

Il faut savoir qu’Israël a d’ores et déjà commencé à injecter une 4e dose de vaccin à une certaine partie de la population.

De son côté, notre premier Ministre, Jean Castex, a quant à lui déclaré ce jeudi 6 janvier que le gouvernement accepterait la 4e dose dès lors que les autorités sanitaires auront donné leur aval. Une position qui fait de ce fait déjà écho au sein du gouvernement.

La suite après cette publicité

>> A lire aussi : La vente d’alcool bientôt réservée aux vaccinés ? 

Source : CNews

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.