Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Emmanuel Macron « assume totalement » et revendique ses propos polémiques sur les non-vaccinés

Publié par Mia le 07 Jan 2022 à 15:19
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Emmanuel Macron n’en finit plus avec les propos polémiques. Alors que celui-ci a bien avoué vouloir « emmerder » les non-vaccinés, celui-ci a annoncé assumer « totalement » son discours. Il ne tient d’ailleurs pas à s’excuser, convaincu de ce qu’il pense. Voici ses mots.

propos polemiques emmanuel macron

>>> A lire aussi : Emmanuel Macron et Kylian Mbappé : c’est le bad buzz !

Emmanuel Macron et ses propos polémiques sur les non-vaccinés

Ce vendredi 7 janvier 2022, le président de la République Française Emmanuel Macron donnait une conférence de presse avec Ursula von der Leyen. La présidente de la Commission européenne a orienté le chef de l’État sur son discours et l’a poussé à revenir sur ses propos polémiques récents concernant les non-vaccinés. Pour rappel, Emmanuel Macron avait évoqué vouloir « emmerder les non-vaccinés » lors d’une interview pour Le Parisien. Des propos qui n’ont vraiment pas plu aux lecteurs et internautes.

Cependant, d’après Emmanuel Macron, ses propos sont « totalement assumés » , comme il le soutient ce vendredi. « On peut s’émouvoir sur des formes d’expression qu’on juge familière » , a-t-il déclaré au cours de la conférence. Pour lui, le choix de ces mots était bien réfléchi. Son discours pour Le Parisien avait, par ailleurs, été écrit à l’avance et relu avant l’interview… « Les non-vaccinés restreignent la liberté des autres et ça, je ne peux pas l’accepter. J’assume totalement » , lance Emmanuel Macron ce 7 janvier.

Le président voulait « sonner l’alarme » et interpeller les citoyens

Néanmoins, ces propos polémiques tenus par Emmanuel Macron envers les non-vaccinés avaient un but précis. Pour le chef de l’État, ces mots tranchants et familiers étaient là pour interpeller les citoyens, pour choquer, marquer les esprits : « II était de ma responsabilité de sonner l’alarme » .

« La totalité des gens avec qui j’ai parlé lors de l’interview accordée aux lecteurs du Parisien étaient indignés par ce qu’il se passe » , a-t-il également évoqué lors de la conférence de presse de ce vendredi. Comme quoi, il n’est pas le seul à penser ces idées qu’on lui reproche tant.

>>> A lire aussi : Brigitte Macron : Son patrimoine immobilier enfin révélé !

0