Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

« Quand c’était deux biscottes, ce n’était pas trois » : Un journaliste balance sur la situation dans les Ehpad les plus luxueuses (vidéo)

Publié par Camille Lepeintre le 25 Jan 2022 à 16:52
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Victor Castanet, journaliste indépendant et réalisateur, publie son livre Les fossoyeurs le 26 janvier prochain. Il y révèle son enquête qui aura duré pas moins de trois ans, sur Orpéa, le leader mondial des EHPAD. Un document qui risque de faire beaucoup de bruit, en raison de plusieurs témoignages bouleversants… Découvrez des extraits ci-dessous.

>>> À lire aussi : Ehpad : un cluster de 50 personnes sème la panique

D’importants dysfonctionnements de rationnements dans les EHPAD

Retenez bien son nom, Victor Castanet, car il risque de beaucoup revenir dans les jours qui viennent. Ce journaliste d’investigation indépendant a mené son enquête pendant trois ans sur le leader mondial des EHPAD, Orpéa. Une enquête qu’il a publiée en hommage à son grand-père. Après avoir rencontré 250 témoins (membres du personnel soignant, résidents…), il livre sans failles chaque témoignage dans son livre Les fossoyeurs qu’il publie le 26 janvier 2022.

D’abord alerté par des membres du personnel soignant d’Orpéa sur des dysfonctionnements au niveau des rationnements (couches, nourritures…) au sein de la résidence Les Bords de Seine, située à Neuilly-sur-Seine, il décide de mener son enquête et de se déplacer dans plusieurs EHPAD de France. Il découvre alors des problèmes similaires dans de nombreuses résidences.

« J’ai une aide-soignante qui me raconte comment, même à Orpéa dans les Bords de Seine, cet établissement de luxe, comment elle rationnait le nombre de biscotte qu’elle donnait chaque jour à ses résidents. Et quand c’était deux biscottes, ce n’était pas trois. Alors que ce résident payait 8.000 euros par mois » , explique Victor Castanet au micro de RTL qui insiste sur le fait que cette politique vient du siège. Un témoignage aberrant et qui déplaît fortement au leader mondial.

 

Orpéa répond aux accusations

Le groupe Orpéa a répondu aux accusations dans un communiqué, en dénonçant des « accusations que nous considérons comme mensongères, outrageantes et préjudiciables » . Le leader mondial des EHPAD a déjà engagé plusieurs avocats pour « donner toutes les suites, y compris sur le plan judiciaire » à la publication du livre, afin « de rétablir la vérité des faits » .

Le directeur général, Yves Le Masne, accuse un complot à l’encontre de sa personne, des anciens collaborateurs qui auraient nourri une « rancœur » après avoir quitté le groupe. « Nous avons toujours placé la qualité avant le financier » , a-t-il insisté lors d’un point presse.

Le ministre de la santé, Olivier Véran, a également réagi, ce mardi matin sur LCL, en laissant supposer le recours à une enquête : « J’attends d’avoir des éléments factuels, et s’il y a lieu d’ouvrir une enquête, je l’ouvrirai. Je ne tremblerai pas » , a-t-il annoncé.

Affaire à suivre.

>>> À lire aussi : La doyenne de l’humanité vient de fêter ses 119 ans : son secret de longévité révélé

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0