Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

BA.2 : Olivier Véran annonce une nouvelle très inquiétante sur le sous-variant d’Omicron

Publié par Fanny Jacob le 25 Jan 2022 à 11:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Voilà une terrible nouvelle annoncée par Olivier Véran ce mardi 25 janvier. Selon le ministre des Solidarités et de la Santé, nous pourrions bien être contaminés par la nouvelle souche d’Omicron, le BA.2, même après avoir été infecté par le variant Omicron…

olivier veran omicron ba.2

>>> A lire aussi : Omicron : l’annonce choc de l’OMS qui vient de tomber !

BA.2, une souche bien différente d’Omicron selon Olivier Véran

400 décès en 24 h, voici le terrible constat fait ce 25 janvier. La progression du virus fait rage et aujourd’hui la France et d’autres payes observent l’apparition d’un autre variant du Covid-19. Il s’agit d’une nouvelle souche parente du variant Omicron, la BA.2. Une appellation en accord avec celle du variant Omicron que nous connaissons, BA.1.

Invité sur LCI, Olivier Véran est revenu sur Omicron BA.2. Si le Danemark assure que les deux souches forment un seul et même variant, le ministre de la Santé en France pense de son côté que qu’Omicron et que BA.2 sont bien différents. Il pourrait même s’agir de deux variants distincts à ce stade. Néanmoins, les connaissances scientifiques sur cet « Omicron furtif » manquent.

Olivier Véran pense quand même que nous risquons une contamination à BA.2, même après avoir contracté Omicron : « On pourrait se recontaminer potentiellement au BA.2 même lorsque nous aurions été contaminés au variant Omicron » , met en garde le ministre.

La quatrième dose : Une possibilité en attendant de nouvelles données

« Ce que nous disent les Danois, c’est que c’est exactement le même (qu’Omicron, NDLR), à une différence près qu’il nous faut explorer. Je n’ai pas de conclusions à faire à ce stade. […] On pourrait se recontaminer potentiellement au BA.2 même lorsque nous aurions été contaminés au variant Omicron. […] Ce qui pourrait conférer un avantage concurrentiel au BA.2 qui pourrait du coup circuler un peu plus largement » , assure Olivier Véran.

Selon lui, BA.2 pourrait donc être encore plus contagieux que son cousin, dans la mesure où contacter Omicron ne nous protégerait plus contre cette nouvelle souche du Covid-19.

Pour le ministre de la Santé, l’heure est grave. Avec leur méconnaissance de cette souche BA.2, la seule arme à la disposition des scientifiques semble claire : La vaccination. Une quatrième dose pourrait même voir le jour dans peu de temps : « Si une quatrième dose est nécessaire, nous la ferons. […] Il nous faut encore des données scientifiques pour dire si la quatrième dose est nécessaire. […] Mais, 9 millions de Français n’ont pas reçu leur dose de rappel » .

>>> A lire aussi : Omicron : Ce nouveau symptôme qui va vous gâcher vos repas

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER