Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Omicron : l’annonce choc de l’OMS qui vient de tomber !

Publié par Celine Spectra le 24 Jan 2022 à 10:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Bonne nouvelle ! Le directeur de l’OMS Europe a annoncé qu’une fois la vague Omicron calmée, il va y avoir pendant quelques semaines et quelques mois une immunité globale au sein de la population.

Une immunité acquise soit grâce au vaccin, soit parce que les gens seront immunisés suite à une infection. Mais aussi grâce à une baisse due à la saisonnalité.

Bonne nouvelle l'OMS affirme que grâce au variant Omicron nous allons enfin vers la fin de la pandémie !

Image Pixabay

>> A lire aussi : BA.2 : le sous-variant d’Omicron prêt à faire flamber l’épidémie ?

L’OMS affirme que grâce au variant Omicron nous allons enfin vers la fin de la pandémie

Le variant Omicron, extrêmement contagieux, a amorcé une toute nouvelle phase de la pandémie Covid-19. Et il s’avère que grâce à lui, cette dernière pourrait se rapprocher de son dénouement ! C’est en tout cas ce qu’a déclaré le directeur de l’OMS Europe ce dimanche 23 janvier.

Pour lui, il est tout à fait possible que nous allions vers la fin de la pandémie. Néanmoins, Hans Kluge, appelle toutefois toujours à la prudence à cause de la versatilité du virus. Mais une fois que la vague Omicron sera calmée, il pense fortement qu’il y aura pendant quelques semaines ou mois une immunité globale. Celle-ci sera acquise grâce au vaccin. Ou bien encore car les gens seront immunisés suite à une infection. Mais aussi grâce à une baisse en raison de la saisonnalité.

>> A lire aussi : Omicron serait « une autre forme d’épidémie », selon Karine Lacombe

L’ère endémique n’est pas encore d’actualité !

Le directeur de l’OMS Européen met néanmoins un bémol à ses propos ! Il est hors de question de parler pour l’heure d’ère endémique, ce qui signifierait qu’on traite désormais le virus au même titre qu’une grippe saisonnière. « Ce virus a pu nous surprendre plus d’une fois. »

Dans la région Europe de l’OMS, comptant 53 pays dont certains en Asie centrale, Omicron constituait le 18 janvier environ 15% des nouveaux cas Covid recensés. Soit beaucoup plus que la semaine précédente.

>> A lire aussi : Omicron : La triste découverte qui vient d’être dévoilée

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER