Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Omicron : Ce nouveau symptôme qui va vous gâcher vos repas

Publié par Fanny Jacob le 24 Jan 2022 à 16:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un nouveau symptôme du variant Omicron vient d’être découvert et celui-ci est très surprenant. Nous connaissions déjà la perte de l’odorat provoquée par le virus, cependant un symptôme cousin fait maintenant son apparition. Il s’agit de la parosmie. Un phénomène du Covid aggravé lorsque vous consommez de plats chauds.

 

La suite après cette publicité
nez symptome covid plats chaud mauvaise odeur

>>> A lire aussi : Covid-19 : attention ! Un nouveau symptôme du variant Omicron vient d’apparaître…

Ce nouveau symptôme d’Omicron aggravé par les plats chauds

Décidément, les nouveaux symptômes du Covid n’en finissent pas avec le variant Omicron. La parosmie vient d’être détecté chez certains patients atteints du Covid-19. Grande parente de l’anosmie (perte d’odorat), ce nouveau symptôme se caractérise lorsque vous mangez des plats chauds. Avec ce symptôme, vous aurez notamment l’impression que la nourriture chaude a eu odeur de poubelle ou d’excréments… Peu appétissant, n’est-ce pas ?

La suite après cette publicité

Et pourtant, cette manifestation du Covid a été mise en avant dans un reportage de nos confrères de Brut America. Diffusé ce 20 janvier, cette enquête fait état de la perte d’odorat particulièrement présente lorsqu’on est atteint du variant Delta. Mais, ce reportage montre aussi un tout nouveau symptôme du Covid, observé sur les cas touchés par Omicron.

Donc, si vous avez la sensation que vos petits plats sentent les égouts… C’est probablement que vous avez contracté le Covid-19 sous sa forme d’Omicron

Des séquelles olfactives sur le long terme…

La suite après cette publicité

« Lorsque le virus attaque les cellules de l’odorat, cela détruit des neurones. Ce qui provoque l’anosmie. Heureusement, d’autres neurones les remplacent, mais se reconnectent mal. Du coup, pour certains patients, une pêche peut sentir… le basilic. Dans le meilleur des cas. Car cela peut vite dégénérer et les odeurs peuvent vraiment être désagréables » . Une explication scientifique donnée par Federica Genovese, experte du Monell Chemical Senses Center (Insitut scientifique qui mène des recherches sur le goût et l’odorat à Philadelphie aux Etats-Unis).

Voilà qui explique ce phénomène qui peut s’appliquer aux plats froids comme aux plats chauds. D’ailleurs, les chercheurs pensent que la parosmie se déclare plus souvent avec la nourriture chauffée car celle-ci dégage une plus forte odeur par rapport aux aliments froids.

Mauvaise nouvelle tout de même pour les patients atteints de ce trouble de l’odorat. Les séquelles peuvent être plutôt longues et vous risquez de retrouver un odorat normal d’ici à 6 mois à 1 an. Ce délai représente le temps qu’il faut aux neurones pour se régénérer. En attendant, n’hésitez pas à consulter si vos plats chauds sentent mauvais, c’est peut-être que vous avez le Covid !

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Covid-19 : un nouveau symptôme s’attaque à votre sommeil !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

La suite après cette vidéo