Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Eric Dupond-Moretti : départ trois mois à peine après sa prise de fonction…

Publié par Jessy le 27 Oct 2020 à 13:03

Il y a trois mois, Eric Dupond-Moretti prenait place à la garde des Sceaux comme ministre de la Justice. Une décision qui a fait couler beaucoup d’encre, et ce n’est pas terminé. Après un départ inattendu de la part de son directeur de cabinet, l’homme politique procède déjà à des changements au sein de son bureau.

Eric Dupond-Moretti honoraires

>> À lire aussi : Edouard Philippe: l’ancien Premier ministre dévoile tous les secrets de Matignon

Eric Dupond-Moretti : un changement trois mois après sa prise de fonction !

C’était une grande surprise pour les citoyens lorsque, il y a trois mois, Eric Dupond-Moretti a été nommé ministre de la Justice. Dans les médias, sa nomination a fait beaucoup de bruit. En effet, la personnalité politique n’en finit pas de faire parler de lui. À la fin du mois, son directeur de cabinet, Jean Gaborit, fera ses cartons pour une entreprise « privée » , selon le site Gala. L’homme politique de seulement 26 ans n’aura été que quelques semaines à la tête du cabinet d’Eric Dupond-Moretti. Ce départ n’est cependant pas une bonne nouvelle pour le ministre de la Justice et le président de la République, qui étaient tout deux bien proches du jeune homme.

Jean Gaborit

>> À lire aussi : Covid-19: Jean Castex annonce une terrible nouvelle pour novembre

Jean Gaborit déjà remplacé par … Patrick Vieillescazes !

Bien que la nouvelle n’ait pas réjoui le gouvernement, un successeur a rapidement été trouvé. Et c’est sur Patrick Vieillescazes que devra compter Eric Dupond-Moretti. L’homme, âgé de 42 ans, est notamment diplômé de l’ENA et a une maîtrise de sciences économiques, comme le rapporte Gala. Alors que Jean Gaborit était considéré comme le « chouchou » d’Emmanuel et Brigitte Macron. « Jean connaît bien le microcosme politique d’En marche ! Il sait parler aux élus, il a la tchatche » expliquait d’ailleurs Stéphane Séjourné au Monde. Patrick Vieillescazes devra donc redoubler d’efforts pour avoir la confiance du président, de sa femme, mais aussi du ministre de la Justice.

>> À lire aussi : Reconfinement ? Emmanuel Macron prend une décision radicale !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.