Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

En postant une photo d’elle enceinte, elle ne s’imaginait pas qu’elle finirait en prison

Publié par Nicolas F le 26 Juin 2017 à 9:44
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Elle a voulu partager le bonheur de sa grossesse sur Facebook, sans s’imaginer ce qui allait lui arriver par après. Natosha aurait dû prêter attention aux détails et mieux ranger ses affaires autour d’elle. Des indices affolants ont été repérés par les plus observateurs. En plus de son ventre de femme enceinte, la police a été alertée par d’autres choses sur la photo.

La suite après cette publicité

 

La suite après cette vidéo

Des indices perturbants

Natosha Kirkland va finir sa grossesse derrière les barreaux. Elle a été arrêtée par la police de Caroline du Nord, suite à une photo qui a alerté les autorités. Alors qu’elle s’est prise en photo comme des millions de femmes enceintes, elle n’a pas fait attention aux éléments autour d’elle. Sur le tabouret à côté, on remarque une cuillère et aussi une seringue. La maman qui est visiblement une consommatrice d’héroïne, a aussi un garrot au bras gauche. Ce qui indique qu’elle va ou qu’elle vient de se piquer.

La suite après cette publicité

(Natosha Kirkland/Facebook)

Elle a d’autres charges à son encontre

La police a été alertée par l’image scandaleuse et a trouvé de nombreuses raisons de l’arrêter. Il se trouve qu’elle est aussi coupable de fraude à la carte de crédit et conduite sans immatriculation valable. Elle se serait également illégalement procurée une arme à feu. Le bébé va naitre dans de terribles conditions, mais au moins, elle ne sera plus un danger pour la société.

(Natosha Kirkland/Facebook)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.