Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Pourquoi certains hommes n’arrivent pas à avoir une belle barbe bien touffue ?

Publié par Mélaine le 12 Oct 2018 à 17:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

La suite après cette publicité

Quel est l’homme qui ne s’est jamais posé la question ? Pourquoi certains ont une barbe qui pousse à foison et d’autres ne dépassent pas le stade du simple duvet. Autre question : pourquoi certaines barbes sont rousses alors que ces messieurs sont bruns ou blonds ?

 

Des barbes et des stéroïdes

Certains rêvent d’une barbe immense et douce. Mais rien. Rien à l’horizon si ce n’est qu’un léger duvet. Est-ce que c’est irrémédiable ? Et bien nous sommes au regret de vous l’annoncer mais oui. Et rien ne sert non plus aux barbus de rêver d’un visage lisse.

La suite après cette publicité

 

En fait, ce n’est pas de votre faute. C’est plutôt celle de l’androstanolone, un stéroïde synthétisé par votre corps à partir de la testostérone. Ce stéroïde anabolisant naturel est ce « petit truc » qui est responsable de la pousse de vos poils. Et ce, sur tout le corps.

 

La suite après cette publicité

Mais, si vous n’avez pas de barbe, vous pouvez aussi vous réjouir d’une autre facette. C’est que l’androstanolone pourrait également être responsable de … La calvitie ! Alors, chacun son tour !

 

Des barbes rousses

La suite après cette publicité

Bien des hommes arborent une chevelure brune ou blonde. Par contre, leur barbe, elle, est (vraiment) rousse. Le centre d’information national hollandais, spécialisé dans les caractères génétiques et héréditaires explique que la couleur des cheveux est déterminée par des « caractères héréditaires à dominance incomplète« . Vous ne comprenez pas ? Cela veut tout simplement dire que des gènes s’influencent mutuellement et qu’aucun ne prend le dessus sur l’autre.

 

C’est pourquoi certains poils peuvent être différents selon les parties du corps sur lesquelles ils se trouvent, puisque nous héritons tous des gènes de nos plus anciens aïeuls et de ceux de nos parents.

La suite après cette publicité

 

Le centre (Lerfocentrum) ajoute que « Chez les personnes de peau blanche, la couleur dépend de deux types de mélanine : l’eumélanine (pigment noir) et la phéomélanine (pigment rouge)« . Les bruns n’ont que la première tandis que les blonds en ont nettement moins.

 

La suite après cette publicité

Les roux, quant à eux, ont principalement de la phéomélanine. Mais ce n’est pas tout : il y a en jeu ce que l’on appelle le gène MC1R. C’est lui qui transforme la phéomélanine en eumélanine. Nous vous épargnons toutes les recherches. Mais le résultat est le suivant : si un gène (un seul !) a muté, alors cela peut provoquer l’apparition des poils roux !