Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Interviews

« Ils vont garder l’excrément et l’urine » : Christophe Di Pietro, nettoyeur de l’extrême, nous parle du syndrome de Diogène (vidéo)

Publié par Camille Lepeintre le 03 Juil 2022 à 12:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Christophe Di Pietro, natif de Marseille, a trouvé sa vocation dans le nettoyage et le débarras de logements insalubres. S’il crée sa première société Eurosud Propreté en 2005, avec Diogène France en 2017, il se spécialise davantage dans le désencombrement d’appartements insalubres, souvent habités par des personnes atteintes du syndrome de Diogène. Sollicité par des familles dans toute la France, lui et son équipe interviennent désormais à Marseille, Toulon, mais aussi sur Paris.

Très présent sur les réseaux sociaux, il n’hésite pas à partager régulièrement des vidéos chocs de leurs nettoyages de l’extrême. Son objectif : sensibiliser le plus de monde possible sur le syndrome de Diogène, et sur ce qu’il représente pour les personnes qui en sont atteintes. Christophe Di Pietro se livre en exclusivité au Tribunal du Net, sur ce syndrome très particulier. Nous vous avions d’ailleurs récemment partagé une vidéo d’un appartement dans un état pitoyable.

Qu’est-ce que le syndrome de Diogène ?

Le syndrome de Diogène, a été officiellement nommé par la gériatre américaine Allison N. Clark, en 1975. Il tire son nom de la légende de Diogène de Sinope, un philosophe grec du 5e et 4e siècles avant J.C, qui aurait vécu dans un tonneau. Ce dernier était un mendiant à la barbe longue, vêtu d’un manteau sale et qui errait un bâton à la main. En négligeant ainsi son hygiène corporelle, il rentrait dans la case des marginaux. S’il vivait dans un tonneau, il était aussi connu pour se promener en pleine nuit, une lanterne allumée à la main, à la recherche d’un homme authentique.

Principalement méconnu, le syndrome de Diogène désigne une personne qui néglige totalement son hygiène de vie. Il se caractérise par quatre symptômes récurrents :

  • La syllogomanie : les personnes atteintes de ce syndrome accumulent des objets peu communs et les laissent dans un désordre sans nom, causant par la même occasion l’insalubrité de l’habitat.
  • L’incurie : cette fois-ci, c’est la négligence de soi-même. La personne atteinte va négliger son hygiène corporelle. Cheveux longs, les ongles pas coupés, tout comme Diogène de Sinope, l’apparence n’a pas son importance. Ils n’ont d’ailleurs aucune honte à se présenter à la société dans cet état.
  • L’entassement : tandis qu’ils accumulent les objets peu communs, ils ont aussi un attrait compulsif pour les articles trouvés. Ils vont alors les collectionner en nombre.
  • Misanthropie : une fois de plus, on retrouve ce trait de caractère chez le mendiant grec. Les personnes atteintes du syndrome de Diogène n’ont aucune vie sociale. Ils n’ont pas d’affection pour les gens qui vivent en société. C’est d’ailleurs très rare que ce soit eux qui appellent les nettoyeurs de l’extrême pour leur venir en aide. C’est bien souvent leurs proches.

Qui sont les personnes atteintes ?

Malgré le recensement d’individus ayant une quarantaine ou d’une cinquantaine d’années, le syndrome de Diogène touche principalement les personnes âgées, ou ayant plus de 60 ans. Si tout le monde est disposé à le développer, un facteur rentre majoritairement en compte. En effet, la personne touchée par cette maladie, a été tout bonnement frappée par un événement traumatisant. Qu’il soit survenu au moment de l’enfance ou bien plus tard dans sa vie d’adulte. Cela peut être la perte d’un proche, ou la perte d’un emploi.

Pour Christophe Di Pietro, il y a souvent une pathologie cachée derrière ce syndrome de Diogène :

Le syndrome de Diogène est toujours associé à une maladie psycho, ça peut être par exemple, une dépression sévère ou une schizophrénie. Il y a toujours un petit quelque chose qui fait que la personne qui souffre du syndrome de Diogène a quand même une autre pathologie à côté.

Les nettoyeurs de l’extrême, un métier hors du commun

Les nettoyeurs de l’extrême sont donc en charge de nettoyer les appartements insalubres ou encore une pièce après la mort d’une personne. Ils sont généralement appelés par des familles et n’hésitent pas à se déplacer à plusieurs sur les lieux de la demande. Si le syndrome de Diogène est encore peu connu de beaucoup de monde, les nettoyeurs de l’extrême, de leur côté, ont gagné une certaine notoriété au fil des années. Christophe Di Pietro continue d’ailleurs de recruter, les demandes se faisant de plus en plus nombreuses. Cependant, si la profession ne manque pas d’effectif, il faut bien avouer que ce métier est très loin de faire rêver. En effet, il est certainement l’un des plus difficiles aussi bien sur le plan physique que psychologique.

Par exemple, le dirigeant de Diogène France nous raconte que son plus long nettoyage a duré au moins un mois et qu’ils étaient quatre sur le chantier. Ils n’avaient pas moins de 500 mètres cubes à nettoyer de fond en comble. Mais pour lui et son équipe, le plus difficile a tout de même été le suicide d’une personne atteinte du syndrome de Diogène, six mois après qu’ils soient intervenus à son domicile :

J’ai connu un échec, c’était une personne qu’on a aidée, qui était en dépression sévère. Il était père de famille, il avait une petite fille de 10 ans. Six mois après, il s’est tranché la gorge dans sa salle de bain. Donc, ça a été un échec parce que déjà mes ouvriers ne voulaient pas y retourner pour nettoyer, j’ai dû mettre une autre équipe. Et finalement, ça a été un échec, parce qu’on s’est dit qu’il n’avait pas eu d’aide, et qu’il était allé jusqu’au bout.

Des journées intensives

Lorsque les équipes interviennent dans une maison, ils commencent d’abord par faire un tri, pour départager ce qui peut être gardé ou non. C’est donc tout d’abord une phase de rangement et non de nettoyage. Ensuite, munis d’une combinaison blanche (afin de les protéger des produits toxiques), ils vont user de produits désinfectants sur l’ensemble de la zone. C’est l’une des étapes qui requiert le plus de temps et de patience.

Pour finir, ils vont cette fois-ci procéder à un nettoyage de masse à l’aide de sacs poubelles. Ils vont évacuer les déchets, les meubles et les objets qu’ils ne souhaitent pas conserver. À la fin, ils doivent remettre un certificat prouvant que la maison est de nouveau sure et peut être louable pour de nouveaux habitants.

@diogene_france La vidéo vous a plu? #foryou #pourtoi #timelapse #avantapres #diogenefrance ♬ KILL EM (FEAT. KYRAL X BANKO) – SoDown

Des découvertes improbables

« Ma pire découverte, ça a été lorsqu’on a débarrassé une maison où on a découvert trois chiens morts et sept chats. C’était assez horrible de les mettre en sac » , nous raconte Christophe. Mais l’horreur ne s’arrête pas là. Ce n’est pas improbable que lors des fouilles, les nettoyeurs de l’extrême tombent sur des bocaux remplis d’excréments humains. Selon le spécialiste, c’est un trait commun chez toutes les personnes qui sont atteintes du syndrome de Diogène :

Il faut savoir que la hantise d’une personne qui souffre du syndrome de Diogène c’est que son toilette tombe en panne, parce que comme elle ne fait pas venir de plombier, ni d’électricien, il n’y a plus personne qui rentre dedans. Donc quand les toilettes tombent en panne, ils vont garder l’excrément et l’urine.

@diogene_france Merci a @🥀 pour la video. On va continuer ets en venir à bout. #cafard #diogenefrance ♬ son original – Diogene_France

Une visibilité plus nette aujourd’hui

L’année dernière, Christophe Di Pietro a été approché pour participer au casting de la prochaine émission de W9, Les héros du nettoyage, diffusée en mars dernier. Le but du programme était de parler des nettoyeurs de l’extrême et de l’impact qu’ils ont sur l’environnement et le quotidien des personnes atteintes du syndrome de Diogène. Ainsi, Christophe et son équipe, mettent en lumière les dégâts causés par cette maladie qui n’est toujours pas reconnue comme telle. Si l’émission a cartonné, c’est aussi grâce aux réseaux sociaux que le dirigeant de Diogène France a gagné en notoriété.

L’entreprise cumule plus de 10 000 abonnés sur sa chaine Youtube, il a d’ailleurs invité l’influenceur de TikTok, Tibo In Shape, à venir sur un chantier. Christophe Di Pietro est également très actif sur Instagram (12 000 abonnés), Facebook (7 000 abonnés), mais surtout TikTok où il est fort de plus de 550 000 abonnés.

Vous l’aurez compris, les nettoyeurs de l’extrême n’ont pas fini de faire parler d’eux. Connaissez-vous aussi le syndrome d’Alice au pays des merveilles ?

0