Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Interviews

« J’ai toujours rigolé de mon handicap » : L’humoriste Quentin Ratieuville (Incroyable Talent) nous raconte son parcours de ses 21 opérations à son spectacle « Toujours Debout » (vidéo)

Publié par Romane TARDY le 05 Déc 2021 à 8:41
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Quentin Ratieuville est un jeune humoriste de 19 ans atteint du syndrome de Marfan et du syndrome de Loeys-Dietz. Malgré sa maladie, il est parvenu à réaliser son rêve : monter sur scène. Il est également actuellement à l’écran dans La France a un incroyable talent. Il a accepté de nous raconter son parcours dans une interview exclusive que vous pouvez retrouver ci-dessous dans cette vidéo.

>>> A lire aussi : « Je me suis vu mourir » : Arnaud Gallais, victime d’un double inceste se confie sur ce traumatisme (vidéo)

Quentin Ratieuville : quand humour et maladie peuvent faire bon ménage

« J’ai le syndrome de Marfan et le syndrome de Loeys-Dietz, c’est le bordel » . Quentin, 19 ans, est touché par une maladie qui étire ses tissus. Elle limite notamment ses gestes du quotidien : « Je n’arrive pas à porter ma valise car c’est trop lourd pour moi. Et si je porte trop lourd, j’ai un poumon qui se décolle donc je vais pas porter » . Quentin a été obligé de subir 21 opérations et doit prendre une dizaine de médicaments par jour. Toutefois, il est capable de se déplacer tout seul et a réussi à abandonner son fauteuil.

Très intéressé par l’univers de l’humour, Quentin est fan de Waly Dia. Il a alors eu la chance que le comédien de 32 ans vienne lui rendre visite à l’hôpital. Cette rencontre a été un déclic. Après une longue discussion et de nombreuses vannes, Waly Dia encourage Quentin à se lancer : « T’as quelque chose, faut que tu écrives, ça te dit qu’on bosse ensemble ?  » .

« Toujours debout » : Un spectacle hilarant pour tous

C’est ainsi qu’aujourd’hui, Quentin présente son premier spectacle : « Toujours Debout » . Un titre choisi pour une raison bien précise. Alors qu’on lui avait dit qu’il ne remarcherait pas, il a réussi à se débarrasser de son fauteuil : « J’avais envie de le mettre en gros. Je suis toujours debout et je suis fier d’être là » . Dans ce spectacle, l’humoriste partage sa philosophie de vie : « J’ai toujours rigolé de mon handicap, parce que de toute façon je l’ai. Et vaut mieux en rire qu’en pleurer comme on dit » .

Il tient également à préciser que c’est un spectacle pour tout le monde et pas spécialement pour les personnes handicapées, même s’il souhaite faire comprendre que l’intégration des ces publics est très compliquée. Pour lui, il manque cruellement d’aménagements spéciaux en France. Il a alors illustré ses propos : « Dans un magasin à Paris, y a des escaliers, on dit ‘sonnez y a une rampe’ . La rampe c’est une piste de ski, comment tu veux qu’on la monte » .

Récemment, Quentin a participé à La France a un incroyable talent, il a reçu quatre « oui » et garde un super souvenir des auditions : « Aux auditions c’était très stressant, c’est une grosse machine, une grosse prod mais c’était super cool. Une fois que je suis arrivé sur scène, j’étais chez moi et j’ai fait ce que je savais faire » . Retrouvez alors Quentin lors de la demi-finale à partir du mercredi 8 décembre. Il se produira également le 16 mars à Rouen au théâtre À l’ouest et d’autres dates de spectacle seront bientôt communiquées.

>>> A lire aussi : « Mon fauteuil c’est ma liberté » : Romain, alias Roro le Costaud, tétraplégique, a fait de son handicap une force (vidéo)

0