Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Le président des Émirats arabes unis est décédé : qui va le remplacer ?

Publié par Felix Mouraille le 13 Mai 2022 à 20:20
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce vendredi 13 mai, les autorités ont annoncé la mort du président des Émirats arabes unis, Cheikh Khalifa. Il aura permis aux Émirats arabes unis de connaître une ascension fulgurante sur la scène internationale. Comme avec le développement touristique et économique de Dubaï.

Le gouvernement du pays du Golfe a décidé de mettre en place « un deuil officiel et les drapeaux mis en berne » pour une durée de 40 jours. Pour honorer la mémoire de leur président, les trois prochains jours seront aussi « fériés » . Depuis quelques années, Cheikh Khalifa apparaissait moins souvent en public. Surtout à la suite d’un AVC en 2014.

Un businessman depuis toujours

Né en janvier 1948, Cheikh Khalifa était président des EAU depuis 2004. Il avait succédé à son père, Cheikh Zayed ben Sultan Al-Nahyane, aussi père-fondateur des Émirats arabes unis.

Toute la vie de cheikh Khalifa a tourné autour de la politique. Dès 1971, lorsque Cheikh Khalifa est désigné vice-Premier ministre du nouvel État. Par la suite, il va présider le Conseil supérieur du pétrole.

Avec son influence et sa richesse, il faisait partie des hommes les plus riches du monde. Dans les années 2000, le président des EAU souhaitait développer son influence en Europe. Il est donc devenu le propriétaire du club de football de Manchester City.

Mohammed ben Zayed : le successeur de cheikh Khalifa

Les Émirats arabes unis connaissent déjà l’identité de leur prochain président. Depuis les problèmes de santé de Cheikh Khalifa, son célèbre demi-frère, Mohammed ben Zayed conduit déjà les affaires du pays.

Le prince héritier d’Abou Dhabi, surnommé « MBZ », est considéré comme le digne héritier de ce pays. L’actuel ministre de la Défense est âgé de 61 ans. Depuis quelques années, ces actions sont remarquées. Comme sa politique étrangère très autoritaire des Émirats arabes unis au Yémen.

Les habitants le considèrent comme l’homme fort du pays et le digne successeur du trône devenu vacant.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0