Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Placé en quarantaine, il sort de chez lui 8 secondes et cela va lui coûter cher !

Publié par Lucie le 08 Déc 2020 à 17:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À Taïwan, les autorités ont infligé une amende de 3 000 euros à un homme qui n’a pas respecté sa mise en quarantaine pendant 8 secondes.

Taïwan

Une amende de 3 000 euros pour 8 secondes

Originaire des Philippines, l’homme était à Taïwan pour son travail. Mais en raison de la crise sanitaire de la Covid-19, l’homme a été placé en quarantaine suite aux conditions particulièrement strictes que l’île a mises en place. Par conséquent, l’homme devait rester dans l’hôtel de Kaohsiung pendant deux semaines, sans sortir de sa chambre. Mais les autorités taïwanaises sont strictes et font respecter le règlement de manière draconienne.

En effet, d’après les images des caméras de surveillance de l’hôtel, l’homme a été aperçu en train de rompre son placement en quarantaine pendant 8 secondes, rapporte CNN. Les autorités taïwanaises lui ont alors infligé une amende de 100 000 dollars taïwanais, soit environ 3 000 euros.

À lire aussi : Après une dispute, elle retrouve son mari à 450 km de chez eux !

Une quarantaine très stricte

En effet, les images des caméras de surveillance montrent que l’homme n’a pas respecté cette règle. Le 19 novembre, celui-ci s’est rendu dans le couloir, devant sa chambre d’hôtel, pendant huit secondes. L’homme a expliqué qu’il voulait donner un objet à un ami, lui aussi mis en quarantaine dans une chambre à côté. Toutefois, ces huit secondes vont lui coûter cher.

Selon NHK World-Japan, l’île de Taïwan est très stricte sur la mise en place de cette quarantaine. Effectivement, dès leur arrivée, tous doivent respecter une quarantaine de quatorze jours, même les citoyens. Depuis le début de la pandémie de la Covid-19, l’île a comptabilisé 716 cas et 7 décès, a indiqué l’université Johns-Hopkins. Néanmoins, même si depuis huit mois, aucun cas d’origine locale n’a été recensé, le nombre de cas importés a fortement augmenté. Au sud de Taïwan, dans la ville de Kaohsiung, il y a 56 hôtels dotés d’environ 3 000 chambres qui sont dédiés aux personnes mises en quarantaine.

À lire aussi : Atteinte d’Alzheimer, elle se prend une amende pour une attestation mal datée

0