Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Réforme de la retraite : Emmanuel Macron prend une grande décision !

Publié par Celine Spectra le 15 Nov 2021 à 10:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans son allocution ce mardi 9 novembre, le Chef de l’État a déclaré que les conditions ne sont pas réunies pour pouvoir actuellement relancer le chantier de la réforme des retraites. Emmanuel Macron a donc décidé de la repousser à 2022, au début de son éventuel deuxième quinquennat…

La suite après cette publicité
Réforme de la retraite : Emmanuel Macron estime que les conditions ne sont pas réunies pour la retraite à points

Image Youtube

>> À lire aussi : Brigitte Macron : ces 1 million d’euros qu’elle peine à justifier…

La suite après cette vidéo

Emmanuel Macron estime que les conditions ne sont pas réunies pour la retraite à points

Ce dimanche 14 novembre, Élisabeth Borne l’a également admis sur BFMTV : le système d’une retraite par points a créé maintes inquiétudes. Pour elle, il est donc préférable de faire la réforme différemment. Ce qui confirme indirectement les propos d’Emmanuel Macron… Celui-ci ne l’envisageait d’ailleurs désormais plus pour un deuxième quinquennat.

La suite après cette publicité

La Ministre du Travail a également avoué que le système à points n’a pas forcément été très simple. Emmanuel Macron, quant à lui, dans son allocution, a estimé que les conditions n’étaient pas réunies pour relancer le chantier de la réforme des retraites, qu’il a donc souhaité reporter à 2022.

>> À lire aussi : « Les gens oublient que je suis beaucoup plus méchante que mon mari » : Les surprenantes confidences de Brigitte Macron sur son caractère ! 

Un système soutenu par la CFDT, mais critiqué par d’autres syndicats

La suite après cette publicité

Le système de retraite universel avait été voté avant la crise Covid en première lecture par l’Assemblée nationale. Le montant de la retraite perçue devait pleinement dépendre du nombre de points cumulé au long de sa carrière professionnelle… Et non plus en fonction de la durée de cotisation trimestrielle et du salaire de référence. Le système à points était soutenu par la CFDT. Mais il était beaucoup critiqué par l’ensemble des autres syndicats.

>> À lire aussi : « Plus personne n’ose parler » : Les ministres sèchement recadrés par Emmanuel Macron 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.