Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Rodrigo Alves, le Ken humain, vient de se faire implanter des nouveaux abdos à 25 000 euros

Publié par Nicolas F le 30 Juin 2017 à 9:51
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

On ne le présente plus, Rodrigo Alves est le Ken humain le plus connu au monde. Ce Brésilien enchaine les chirurgies esthétiques pour ressembler à son idole en plastique. Ses opérations sont de plus en plus extrêmes. La dernière fois, il s’était rendu en Asie pour subir un décollement de la rétine pour changer la couleur de ses yeux. Récemment, il était content de se faire photographier par les paparazzi sur la plage, alors qu’il arborait fièrement ses nouveaux abdos. Des tablettes de chocolat pour 25 000 euros, ça vous dit ?

La suite après cette publicité

Tous ses muscles sont en silicone

La suite après cette vidéo

Chez Rodrigo tout est faux. Côté visage, il n’y a pas un seul centimètre carré qui n’a pas été retravaillé, mais ce n’est pas le plus étonnant. Ses mollets, ses biceps, ses pectoraux, sont aussi des faux muscles qu’il s’est fait implanter. Comme pour des prothèses mammaires, il a des prothèses en silicone sous la peau, pour donner l’impression qu’il a des muscles. Il a déjà dépensé 424 000 euros en chirurgie esthétique. Il va prochainement subir une nouvelle liposuccion, en attendant il a tout de même décidé d’adopter un régime liquide pour l’été.

Des abdos en plastique pour 25 000 euros

La suite après cette publicité

Photographié en vacances à Marbella, l’homme de 33 ans a posé fièrement en petit slip de bain moulant rouge avec Danni Levy. Il a même essayé de faire une petite séance de sport sur la plage, mais pas facile quand des morceaux de silicone empêchent de bouger correctement. Mais Rodrigo est très content, car il a à présent de belles tablettes de chocolat. « Les gens me disent que j’ai l’air si bien foutu, mais chéri, mes abdos sont faux. J’en ai pour 25 000 euros d’implants en silicone. Mes bras sont faux et plein de remplisseur. Je ne suis pas du tout sportif, je n’arrive même pas à courir deux kilomètres. »

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.