Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

La prison bientôt payante ? L’idée folle d’un député (vidéo)

Publié par Sacha JOUANNE le 17 Mai 2021 à 21:00

Le député Les Républicains des Alpes-Maritimes, Éric Pauget va déposer une proposition de loi pour faire payer, aux détenus, une part de leurs frais de détention. Il a fait cette annonce lors d’une intervention sur la chaîne d’information en continu Cnews, ce vendredi 14 mai. Découvrez la prise de parole de ce député LR dans la vidéo ci-dessous.

>>> À lire aussi : Macron face à un gros coup dur : « on ne se remettra sans doute jamais »

Un député LR veut faire payer aux détenus une part de leurs frais d’incarcération

Cette semaine, un texte sur la justice va être présenté à l’Assemblée Nationale qui a pour but de renforcer le droit du travail pour les détenus. C’est alors que le député du parti Les Républicains des Alpes-Maritimes, Éric Pauget a fait une surprenante annonce sur la chaîne d’information en continu Cnews, ce vendredi 14 mai.

Il a déclaré qu’il allait déposer une proposition de loi pour que les prisonniers payent un part de leurs frais d’incarcération. « Il serait cohérent de faire participer les détenus aux coûts engendrés par leur détention » , a-t-il expliqué, avant d’ajouter. « Le problème de la surpopulation carcérale en France ne sera sans doute pas réglé dans les prochaines années et le nombre de personnes condamnées et écrouées continue d’augmenter » .

Lors de sa prise de parole, Éric Pauget a également évoqué le coût que peut engendrer au contribuable l’incarcération d’un détenu. Selon lui, un homme en prison coute « 100 euros par jour et par détenu » .

Une proposition de loi qui pourrait remporter « entre 80 et 100 millions d’euros » par an

Mais sur Cnews, le politique met l’accent sur le bénéfice que pourrait apporter son idée au pays. Cette proposition de loi remporterait à l’État « entre 80 et 100 millions d’euros par an » , selon Éric Pauget. Pour ce dernier, cette somme permettrait de remettre en état certaines prisons vétustes en France ou encore créer de nouvelles places dans les centres pénitenciers qui sont pour la plupart surchargés.

Le député des Alpes-Maritimes rappelle que cette proposition de loi existe dans plusieurs pays européens comme au Danemark notamment ou encore en Suisse.

>>> À lire aussi : Jean Lassalle balance sur « les habitudes » échangistes de certains membres du gouvernement…

0