Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Saisie record : des défenses d’ivoire d’au moins 300 éléphants ont été saisies à Singapour

Publié par Nicolas F le 28 Juil 2019 à 19:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les premières estimations de la police sont de 17,6 millions de dollars singapouriens, soit environ 11,6 millions d’euros. C’est la somme astronomique que pourrait valoir cette saisie record d’ivoire à Singapour. Ce cargo appartenant à des contrebandiers chinois contenait également 11,9 tonnes d’écailles de pangolin. Regardez la vidéo pour découvrir les images impressionnantes des milliers de défenses d’éléphant retrouvées.

Publicité

> À lire aussi : À cause du braconnage, de plus en plus d’éléphants d’Afrique viennent au monde sans leurs défenses

Au moins 300 éléphants ont été tués pour ces défenses

Publicité

Les autorités douanières de Singapour et le Conseil des parc nationaux du pays ont réussi à intercepter une cargaison de contrebande en provenance de Chine. Le bateau était chargé de trois conteneurs censés transporter des troncs d’arbres, comme l’indiquait le feuille de chargement. Sauf qu’en procédant à un contrôle, les autorités qui avaient un doute sur le contenu du cargo, sont tombées sur des tonnes d’ivoire et d’écailles de pangolin. La loi singapourienne sur l’importation et l’exportation d’espèces en voie de disparition prévoit 2 ans d’emprisonnement et une amende d’environ 330 000 euros.

> À lire aussi : L’un des derniers éléphants aux défenses géantes a été tué par des braconniers

Les autorités ont mis la main sur près de 12 tonnes d’écailles de pangolin

Publicité

Singapour est malheureusement une plaque tournante de la contrebande, ce petit état asiatique ayant de nombreuses relations commerciales partout dans le monde. Le bateau en provenance de Chine contenait des écailles de pangolin qui devaient certainement être vendues au Vietnam ou au Japon, où elles sont consommées broyées et entrent dans la fabrication de nombreuses recettes de médecine traditionnelle. Les 11,9 tonnes d’écailles trouvées sont estimées à de 32 millions d’euros. Depuis avril 2019, les autorités singapouriennes ont déjà intercepté 37,5 tonnes d’écailles de pangolin. Quant aux morceaux de défenses d’éléphant trouvées, ils sont estimés à environ 11,6 millions d’euros. Les experts pensent que cela correspond à environ 300 éléphants tués.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

> À lire aussi : Protection des éléphants : le plus grand marché d’ivoire cesse son activité !

Crédits : AFP, PA, Giphy