Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Il faut le faire sans attendre » : Alain Fischer veut accélérer sur la 3e dose !

Publié par Jessy le 13 Août 2021 à 7:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le 11 août dernier, le conseil de défense sanitaire n’a pas fait surgir que des bonnes nouvelles. Alors que la Guadeloupe entre en confinement strict, le sujet de la troisième dose de vaccin contre le Covid-19 a été mis sur la table. Alain Fischer estime qu’il faut lancer cette campagne « sans attendre » .

Publicité
vaccin-pfizer-effets-secondaires

>>> À lire aussi : Troisième dose de vaccin : à quels effets secondaires s’attendre ?

Troisième dose de vaccin : Emmanuel Macron l’avait déjà annoncé !

Il n’aura pas fallu attendre le conseil de défense sanitaire pour comprendre qu’une troisième dose de vaccin contre le Covid-19 sera nécessaire. Sur TikTok, quelques jours avant le fameux conseil, Emmanuel Macron a déjà répondu à la question : « Il est maintenant établi que pour lutter contre ce virus, il faut des rappels. Il faudra vraisemblablement une troisième dose. Pas pour tout le monde, tout de suite. Mais en tout cas pour les plus fragiles et les plus âgés » .

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Pour le moment, seules ces deux catégories de personnes sont donc concernées par une troisième dose. Mais le reste de la population sera-t-elle concernée par cette troisième dose ? La Haute autorité de santé devrait répondre à la question d’ici la fin du mois d’août.

alain fischer vaccination message

>>> À lire aussi : Cette ville offre des AirPods aux ados qui se font vacciner contre le Covid-19

Pour Alain Fischer, il faut « un rappel très vite, sans attendre »

Publicité

Lors du conseil de défense sanitaire, il a donc été établi que les personnes âgées et fragiles pourront bénéficier d’une troisième dose à la mi-septembre. Pour Alain Fischer, le président du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, il est urgent de mettre en place « un rappel très vite, sans attendre » . Selon les chercheurs, les défenses immunitaires des personnes fragiles et âgées baissent plus rapidement, et le risque de contamination augmente donc.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Alain Fisher indique que la troisième dose de vaccin doit être proposée dès la rentrée de septembre afin que « les personnes les plus fragiles, les plus vulnérables, en gros, les personnes âgées de plus de 80 ans, en particulier celles qui résident en Ehpad et qui ont été les toutes premières vaccinées fin décembre et au moins de janvier dernier » puissent être protégées.

>>> À lire aussi : Vaccin : une infirmière a faussé la vaccination de près de 9 000 personnes