Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

SMIC : La bonne nouvelle qui vient de tomber

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 14 Juil 2022 à 9:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que la France est touchée par une très importante vague d’inflation, le gouvernement a décidé d’agir. Au 1er août, le Smic va bénéficier d’une revalorisation automatique de 2,01 %. C’est une somme de 26 € en plus qui va arriver sur les prochains bulletins de paie.

augmentation smic

Une inflation bien plus importante que prévue ?

Elle grimpe, elle grimpe, elle grimpe. L’inflation ne cesse de voir son pourcentage s’envoler depuis plusieurs mois désormais. Selon les derniers calculs, elle a augmenté de 5,8% par rapport à juin dernier rapporte l’Insee. Face à cela, le gouvernement a décidé d’agir pour contrer cela sur le long terme. Une hausse du SMIC de 2,01% va se produire dès le mois d’août.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

C’est la quatrième fois en moins d’un an que le SMIC augmente. La dernière remonte seulement au 1er mai dernier. Il y avait eu alors une augmentation de 2,65%. Avec cette hausse, le salaire net en France attendra 1 328 €. Pour les ménages ayant les revenus les plus faibles, cela s’ajoute une nouvelle fois à la revalorisation annuelle qui avait eu lieu le 1er janvier.

Des prix qui ne cessent d’augmenter

Juin a été l’un des mois où la hausse des prix a été la plus importante pour les ménages français. C’est notamment le secteur de l’énergie qui a vu ses prix monter en flèche. Une hausse de +33,1% sur un an après +27,8% en mai. C’est le secteur où les prix ont le plus changé. Le prix du litre d’essence ne cesse de flotter autour des 2 €.

On constate qu’en moins de 20 ans, le SMIC brut est passé de 1217,88 € en 2005 à 1678,66 en 2022. Même si les prix d’autres secteurs comme l’alimentation ou bien les services ont connu une augmentation certaine, c’est tout de même l’énergie qui tire les ficelles de toute cette inflation qui dure maintenant depuis des mois. Un phénomène engendré par la crise du Covid et l’invasion russe en Ukraine.