Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

TPMP : grosse bourde, l’émission accusée de diffuser de fausses images !

Publié par Elodie GD le 13 Sep 2023 à 18:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce 12 septembre, alors que les chroniqueurs évoquaient la fameuse « drogue du zombie » et sa possible apparition en France sur le plateau de TPMP, des images d’une mère et son fils ont été diffusées à l’écran. Or, il s’agirait en réalité d’un malentendu.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Vous me faites peur » : un invité sème la confusion sur le plateau de TPMP

TPMP se fait taper sur les doigts

La suite après cette vidéo

TPMP a fait de l’actualité son fonds de commerce. Et, sur le plateau de Cyril Hanouna, il faut reconnaître que plus c’est trash, mieux c’est. Ainsi, après le lancement d’un sujet autour de la drogue du zombie, des images d’une mère et son fils, prétendument consommateurs, ont été diffusées en plateau.

La suite après cette publicité

L’objectif : montrer les ravages de la drogue, images à l’appui.

Toutefois, après quelques recherches, Libération et France 3 sont formels, il s’agirait là de fake news. Une donnée à laquelle n’aurait pas eu pas accès l’équipe de TPMP, qui s’est ensuite lancée dans un débat enflammé autour de la « drogue du zombie » .

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Vous n’êtes pas débiles » : Kelly Vedovelli prise à partie par une invitée transgenre dans TPMP !

Les sujets de la vidéo atteints d’un handicap

Pour en avoir le cœur net, France 3 a été à la rencontre de Bruno, commerçant de la commune de Darnétal, là où ont été filmés la mère et son fils. Il a expliqué : « Cela fait quatre ans que je travaille ici, cette dame passe toujours devant ma boutique avec son fils. C’est vrai qu’elle a une façon de marcher différente, mais cela est dû à une perte d’équilibre, à un handicap moteur » .

La suite après cette publicité

Même son de cloche du côté d’un tatoueur de la commune : « Ces gens habitent au bout de ma rue, ils font leur petite vie tranquille et n’ont jamais eu de problème avec la drogue. Ils souffrent d’un problème neurologique » .

Un gros malentendu, donc, sur le plateau de TPMP. Depuis, les extraits de la séquence ont même été retirés de X (anciennement Twitter).

À lire aussi : TPMP : qui sont les conjoint.e.s des nouveaux chroniqueurs ?

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.