Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Une jeune fille paraplégique a été torturée toute la nuit par une meute de rats, son père la découvre ensanglantée le matin

Publié par Nicolas F le 09 Sep 2017 à 9:50
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une jeune fille paraplégique de 14 ans a vécu une nuit d’enfer, une véritable nuit de torture. Sa condition l’a empêchée de s’enfuir et d’appeler au secours. Ses parents dormaient à l’étage, alors qu’elle était dans son lit médicalisé au rez-de-chaussée de leur logement, dans le quartier Moulin-Potennerie, à Roubaix. Quand ses parents l’ont découverte au petit matin, elle était allongée dans une mare de sang. Qu’a-t-il bien pu lui arriver ? La vérité est encore plus cruelle que ce qu’ils ont imaginé.

La suite après cette publicité

 

La suite après cette vidéo

La petite a été retrouvée dans un bain de sang

Personne n’a rien entendu, mais au petit matin, leur fille de 14 ans, paraplégique, gisait dans son propre sang, à Roubaix. Dans la nuit de vendredi à samedi, un événement horrible lui est arrivé. Les parents ont d’abord pensé à un cambriolage, mais aucune effraction n’était visible. Puis, ils ont pensé à une hémorragie cérébrale, à cause du sang qui coulait des oreilles. Mais ce sont les multitudes de petites plaies et incisions qui ont été découvertes par l’équipe de secouristes appelée sur place, qui ont permis de comprendre. La police parle d’une attaque « très violente », elle a des griffures, des plaies au visage, au cou, aux mains, aux jambes, aux oreilles, au nez. Les autorités ont même pensé qu’elle avait subi des maltraitances de la part de ses parents.

La suite après cette publicité

La maison où se sont déroulés les faits, à Roubaix (Baziz Chibane)

Elle est toujours à l’hôpital

La Voix du Nord nous explique ce qu’il s’est passé. En réalité, ce sont des rats qui se sont attaqués à elle. Une meute de rats affamée l’ont déchiquetée. Il est pourtant rare que ces animaux s’en prennent à l’homme, ils ne sont intéressés que par les humains morts. Toutes les plaies ont été soignées et désinfectées. Elle a aussi reçu de multiples vaccins. Malheureusement, les bouts de ses doigts rongés n’ont pas pu être opérés. Selon les premiers tests, les rats ne lui auraient pas transmis la rage.

Image d’illustration (infos15)

Le père porte plainte

La suite après cette publicité

Ce terrible événement est l’accident de trop. La famille qui a droit à un nouveau logement pour trois jours ne compte pas en rester là. La mairie a été mise au courant de la situation et le père a porté plainte contre son bailleur. Selon lui, c’est lui qui est en tort. De nombreux immondices trainent en permanence devant les logements qu’ils louent. « Depuis fin 2012, je multiplie les demandes auprès des différents services parce que nous sommes victimes d’invasions en tous genres. Le service hygiène de la ville est venu à deux reprises. Rien n’a bougé. Ce n’est pas parce qu’on est au RSA, qu’on vit dans une courée à Roubaix, qu’on doit être traités comme des animaux », explique le père, Jérôme, au journal local.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.